Le pétrole commence la semaine en baisse

Le pétrole commence la semaine en baisse

164
SHARE

Les cours du pétrole entament la semaine en baisse dans les premiers échanges. À 7h45, le Brent (référence pour le pétrole algérien) cédait plus de 1% à 46,85 dollars. Le cours du baril de light sweet crude (WTI) cédait 42 cents à 45,50 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Les cours pâtissent de l’annonce d’un rebond des exportations irakiennes, faisant craindre un nouveau surplus de production. L’Irak, deuxième plus gros producteur de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a annoncé dimanche avoir exporté près de 3,36 millions de barils par jour en avril, proches du record de 3,365 millions recensé en novembre, selon l’agence financière Bloomberg News, citée par l’AFP.

Samedi, Fatih Birol, le directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a estimé, dans un entretien à Reuters, que les prix du pétrole ont peut-être touché un plancher mais à condition que la santé de l’économie mondiale ne se dégrade pas. « Dans un environnement économique normal, on verra que l’orientation des prix sera à la hausse plutôt qu’à la baisse » a-t-il ajouté en prédisant un rééquilibrage du marché « au deuxième semestre de cette année ou en 2017 au plus tard. »

Source de l'article : cliquez-ici