Emirates : bénéfice record à près de 2 milliards de dollars

Emirates : bénéfice record à près de 2 milliards de dollars

107
SHARE
La première compagnie aérienne du Moyen-Orient a réalisé les plus gros bénéfices de son histoire, profitant particulièrement du recul du prix du pétrole. Emirates a indiqué également avoir transporté 51,9 millions de passagers sur un an, soit une hausse de 8%.

La compagnie aérienne Emirates de Dubaï a annoncé mard 10 mai un bénéfice net annuel record de 1,9 milliard de dollars (1,67 milliard d’euros), en hausse de 56% sur un an, grâce à une augmentation du nombre de passagers et une baisse de la facture des carburants. Emirates a toutefois indiqué que son chiffre d’affaires avait reculé de 4% à 23,2 milliards de dollars, expliquant baisse par la fermeté du dollar sur la plupart de ses marchés.

La plus importante compagnie aérienne du Moyen-Orient a précisé avoir transporté 51,9 millions de passagers en un an jusqu’en mars, soit 8% de plus que pendant l’exercice précédent. Exploitant les plus grosses flottes d’Airbus A380 et de Boeing 777, elle a vu le nombre total de ses avions atteindre les 250 en 2015.

Les prix bas du pétrole, une « aubaine » et un « fléau »

Le président d’Emirates, cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum, a mis en avant le contexte général de « faiblesse de la confiance des consommateurs et des investisseurs » en raison de l’impact négatif de la baisse des prix du pétrole sur l’activité économique à l’échelle mondiale.

Ces prix bas, qui devraient continuer, sont à la fois « une aubaine pour nos coûts d’exploitation et un fléau pour l’économie mondiale et le sentiment de confiance des consommateurs« , a-t-il ajouté.

La « montée implacable » du dollar a eu un impact négatif de 1,6 milliard de dollars sur le chiffre d’affaires de la compagnie mais la baisse du prix du pétrole a réduit de 31% sa facture de kérosène à 5,4 milliards de dollars. Si le carburant continue à être le premier poste de dépenses de la compagnie, son pourcentage est passé de 35% à 26% des dépenses totales, selon le communiqué.

Le groupe Emirates qui comprend aussi dnata, spécialisé dans les services au sol, a dégagé un bénéfice en hausse de 50% à 2,2 milliards de dollars avec un chiffre d’affaires en progression de 3% à 25,3 milliards de dollars.

Logo La TribunePlus d’information sur l’économie et la finance sur La Tribune.fr

Source de l'article : cliquez-ici