Marché des télécoms en Algérie : une « nette progression » en 2016

Marché des télécoms en Algérie : une « nette progression » en 2016

129
SHARE

smartphones.jpgLe marché des télécoms en Algérie a connu, durant le premier trimestre de l’année 2016, une « nette progression » avec un chiffre d’affaires de 97 milliards de DA contre 87 milliards de DA durant le premier trimestre de 2015, selon un bilan de l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT) rendu public lundi.

Ce chiffre d’affaires représente ainsi une progression de 7% et la contribution des opérateurs de téléphonie fixe et mobile au PIB du pays donne le chiffre provisoire de 2,29 %, précise la même source qui relève que cette progression est due, notamment au parc abonnés de la 3G qui a connu une forte augmentation passant de 8,5 millions abonnés en décembre 2014 à « 19 millions en mars 2016 ».

L’ARPT note toutefois, que le segment GSM a connu « une baisse de 23% par rapport à 2014, qui s’explique principalement par la migration des abonnés GSM vers la 3G ».

Ainsi le parc abonnés global (GSM et 3G) a atteint les 44,3 millions d’abonnés au 31 mars 2016, avec un chiffre d’affaires de 93 milliards de DA, selon les audits de l’ARPT.

En termes de parts de marché GSM, l’opérateur Orascom Télécom Algérie (OTA, Djezzy), avec 46,33%, reste le leader dans ce segment, suivi respectivement par Algérie Télécom Mobile (ATM,  Mobilis) avec 28,90% et Watania Télécom Algérie (WTA, Ooredoo) avec 24,77%.

Dans le segment 3G, lancé en décembre 2013, c’est l’opérateur ATM qui arrive en tête avec 40,09%, suivi par WTA avec un taux de 34,52%. Le dernier entrant sur le marché 3G, à savoir OTA qui, pour rappel, a commencé à commercialiser ses services le 5 juillet 2014, détient 25,39% des parts de marché.

Globalement, sur le marché de la téléphonie mobile (GSM+3G), l’opérateur OTA détient la plus grande part de marché avec 38,43%, suivi d’ATM (33,12%) et WTA (28,45%)

Cette nette amélioration enregistrée sur le parc de la téléphonie mobile au premier trimestre 2016 s’explique aussi par le nombre important des offres tarifaires et promotionnelles, puisque l’ARPT a examiné durant cette période, 64 offres 2G et 106 offres 3G émanant des trois opérateurs de téléphonie mobile.

3,3 millions d’abonnés au téléphone fixe

Pour ce qui de la téléphonie fixe, les informations communiquées par l’opérateur Algérie Télécom, et auditées par l’Autorité de régulation, font état de 3,3 millions d’abonnés à fin mars 2016 dont 87% sont des particuliers.Le réseau filaire représente 92% contre 8% pour le réseau WLL.

Le parc abonnés internet est passé de 10,1 millions abonnés en 2014 à 21,4 millions abonnés à fin mars 2016, dont 19 millions abonnés enregistrés pour l’internet mobile, 1,89 millions pour l’ADSL et 554.903 pour la 4G LTE.

Sur le plan réglementation, le nombre des opérateurs et de prestataires du marché des télécoms « n’a pas connu de grands changements si ce n’est le segment des ISP qui a enregistré 25 opérateurs, soit 3 de plus par rapport à l’année 2014, des Audiotex (8 contre 8) et des Centres d’Appels (71 contre 69) ».

Source de l'article : cliquez-ici