Blida: réception de la nouvelle ville de Bouinane à l’horizon 2019

Blida: réception de la nouvelle ville de Bouinane à l’horizon 2019

537
SHARE

a372f2c2e36646fcbb241f69204beeef_L.jpgBLIDA – La réception de la ville nouvelle de Bouiane, à l’est de Blida, figurant parmi quatre (4) projets de nouvelles villes en cours de création à travers le pays, est prévue à l’horizon 2019, a révélé mardi la directrice générale du projet.

« La crise due à la chute des cours du pétrole n’aura pas d’incidence sur la poursuite des différent chantiers de ce projet », a indiqué à l’APS Hamzaoui Leila, signalant la réception attendue d’une partie des projets d’habitat, notamment les logements ADDL, à la fin 2016.

Selon cette responsable, cette cité future verdoyante, car comptant 27 % de surfaces vertes, englobera 52.000 unités de logements de différentes formules, dont 21.700 unités AADL et 784 unités promotionnelles publiques lancées déjà en chantier par l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI).

Ces projets assureront, aux résidents, un cadre de vie de haute qualité grâce aux commodités programmées, a-t-elle souligné.

S’exprimant sur les changements intervenus dans le nouveau plan directeur de cette ville, adopté dernièrement, la responsable a estimé qu’ils sont bénéfiques pour les résidents de la ville de Bouinane, notamment la décision annulant la destruction de plus de 2.400 constructions, en vue de leur réhabilitation, qui a été ½ salué par les habitants de la région.

Mme. Hamzaoui a, aussi, fait part de la régularisation de la situation de la totalité des assiettes d’implantation des projets programmés, dont un taux de 60% relèvent du domaine  de l’Etat, au même titre que les terrains relevant de particuliers, dont seul un petit nombre a refusé les indemnisations offertes et ont vu leurs dossiers introduits en justice.

Un montant de 10 milliards de da a été affecté à l’aménagement d’une assiette de 450 ha, soit un taux de 20 % de superficie totale de la ville nouvelle de Bouinane, s’étendant sur une surface de 2.175 ha, a-t-elle ajouté.

Le projet générera 60.000 emplois directs, a-t-elle encore signalé, affirmant, en outre, l’intérêt dévolu par ses responsables (projet) à la protection de l’environnement, vu que l’éclairage de cette nouvelle ville, créé par un décret exécutif daté de 2004, s’appuiera sur les énergies renouvelables, en application des instructions du ministre de logement, de l’urbanisme et de la ville, Abdelmadjid Tebboune.

Des portes ouvertes seront organisées en vue d’informer les citoyens, dont notamment les habitants de Bouinane, sur le nouveau plan de cette ville et les commodités et structures programmées.

La ville nouvelle de Bouinane est située à 35 km au sud d’Alger, en plein milieu de la plaine de la Mitidja et de l’Altlas blideen. Elle est reliée à l’autoroute est ûouest par les chemins de wilaya N 135 et 111, et le CW 114 la relie à la nouvelle ville de Sidi Abdallah.

Cette ville nouvelle est le modèle même d’une cité moderne, dotée de nombreuses commodités vitales, dont des pôles de services, commerciaux, industriels, et de santé, outre des espaces dédiés aux loisirs, le sport et la détente.

Le projet est voué pour constituer une véritable échappatoire pour les habitants de Blida et d’Alger, en bute à des situations d’encombrement et de surpeuplement dues à la croissance démographique et à la rareté du foncier.

Source de l'article : cliquez-ici