Entre l’Algérie et l’Espagne un grand passé commun et un avenir très...

Entre l’Algérie et l’Espagne un grand passé commun et un avenir très prometteur

112
SHARE

cf9567de9797bc2a682dab5391768e26_L.jpgLa qualité des relations algéro-espagnoles a été mise en relief mercredi à Oran par l’ambassadeur d’Espagne, Alejandro Polanco, évoquant notamment ‘‘un grand passé commun et un avenir très prometteur’‘.

Entre l’Algérie et l’Espagne, il y a ‘‘un grand passé commun et un avenir prometteur’‘, a-t-il souligné dans une allocution prononcée au vernissage d’une exposition de cartographies sur les forteresses de la ville d’Oran remontant à la période d’occupation espagnole (1505-1792).

‘‘Nous avons une histoire commune et nous avons un avenir qui est très prometteur’‘, a indiqué l’ambassadeur à l’occasion de cette manifestation culturelle qui se tient au siège de l’Assemblée populaire communale d’Oran (APC) jusqu’au 18 juin prochain.

Une sélection de près de vingt cartographies d’époque est dévoilée lors de cette exposition inaugurée en présence du président de l’APC, Noureddine Boukhatem, de la directrice de la culture, Rabea Moussaoui, du directeur de l’Institut Cervantès, Gonzalo Manglano de Garay, de marins espagnols en escale à Oran et autres invités parmi les personnalités culturelles et le corps diplomatique.

‘‘Ces documents d’archives ont été acquis auprès de l’Institut géographique de l’Armée espagnole, dans le but de présenter un élément important du patrimoine que l’Algérie et l’Espagne ont en partage aux plans humain, culturel et historique’‘, a fait valoir l’ambassadeur.

‘‘Nous avons un grand passé commun, un passé que nous connaissons mais qu’il faut maintenir, reconnaître et mettre en valeur’‘, a-t-il dit en insistant sur ‘‘les perspectives extraordinaires’‘ offertes aux deux pays.

Abordant le protocole de jumelage liant les deux villes Oran et Alicante, M. Polanco a affirmé que ces liens seront consolidés de sorte qu’il y ait ‘‘une visibilité et des résultats concrets aux plans culturel et économique’‘.

Il a également salué les ambitions de la ville d’Oran qui aura, dans les prochaines années, ‘‘des échéances très importantes comme la célébration des Jeux sportifs méditerranéens (JM) en 2021, événement pour l’organisation duquel l’Espagne a soutenu la candidature d’Oran d’une façon claire et permanente’‘, a-t-il rappelé.

D’autres actions culturelles sont prévues prochainement, a annoncé M. Polanco, citant notamment l’édition en langue arabe de ‘‘Don Quichotte’‘, de l’illustre écrivain Miguel de Cervantès, qui sera préfacée par deux auteurs, algérien et espagnol.

Le directeur de l’Institut Cervantès d’Oran s’est, de son côté, félicité de la tenue de cette exposition intervenant dans le sillage de nombre d’actions initiées par son établissement à l’effet de valoriser l’histoire commune.

Il a rappelé à ce titre que la bibliothèque de son Institut dispose d’un rayon dédié exclusivement au passé en partage entre les deux pays, avec des dizaines d’ouvrages et de documents d’archives numérisés mis à la disposition des étudiants et chercheurs algériens.

Source de l'article : cliquez-ici