La disponibilité opérationnelle de l’ANP, un soutien à la stabilité de l’Algérie...

La disponibilité opérationnelle de l’ANP, un soutien à la stabilité de l’Algérie (Gaïd Salah)

104
SHARE

6308d193e9df928b342f0f082889e79f_L (1).jpgLe général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a supervisé mercredi la 3ème et dernière étape de l’exercice combiné de tir à balles réelles, exécuté à la 3e Région militaire, à l’issue de laquelle il s’est félicité de « l’entière disponibilité opérationnelle » de l’ANP, affirmant qu’elle est un soutien à « la sécurité et à la stabilité de l’Algérie ».

Après l’exécution des 1ère et 2ème étapes au niveau du Secteur opérationnel Nord de Béchar et du Secteur opérationnel Centre Fort Akid Lotfi, la 3ème étape de cet exercice a eu lieu au niveau du Secteur opérationnel Sud Tindouf, a indiqué le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

Au début de cette étape et accompagné du général-major Saïd Chengriha, commandant de la 3e Région militaire, le général de corps d’armée a suivi une présentation animée par le directeur de cette étape de l’exercice, portant sur le plan d’exécution et les différentes actions de combat à exécuter par un ensemble de formations des Forces terrestres, aériennes et de défense aérienne du territoire, a-t-on précisé de même source.

Au champ de tirs et de manœuvres, le général de corps d’armée « a supervisé de près les différentes phases de l’exercice, exécuté avec un haut niveau de professionnalisme, concrétisé à travers une étroite coordination entre les formations engagées et un strict respect du plan d’action et de timing, ainsi qu’une grande précision de tirs ».

Ceci « illustre une rigueur dans la préparation, la planification et l’exécution des différentes actions de combat, tout au long d’une année de préparation au combat, ainsi que la grande conscience des cadres et des éléments de la responsabilité incombée à tout un chacun, qu’est essentiellement la bonne préparation et la permanente disponibilité, en toute condition, à accomplir le devoir sacré de défendre la souveraineté, la stabilité et l’unité de l’Algérie », souligne le communiqué.

Après une « évaluation objective » du déroulement de cette étape de l’exercice, le général de corps d’armée a rencontré les cadres et les éléments y participant, saluant leur « grand esprit combatif, affiché au cours de l’exécution des différentes missions assignées, ce qui reflète le degré de la bonne application individuelle et collective du plan tracé, tout en les exhortant à fournir davantage d’efforts, de vigilance et une permanente disponibilité ».

« Ces résultats que nous obtenons aujourd’hui sur le terrain, à travers l’exécution de cet exercice et de bien d’autres, qui ont sanctionné l’année d’instruction et de préparation 2015-2016, constituent un signe infaillible parmi plusieurs qui dénotent l’importance que confère le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire, avec les orientations et le soutien de son excellence le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, à la formation, l’instruction et à la préparation au combat ainsi qu’à garantir toutes les exigences en matériels et équipements conduisant à l’accomplissement exemplaire des missions constitutionnelles assignées », a affirmé Gaïd Salah.

« C’est un effort soutenu qui commence manifestement à donner des fruits renforçant ces parcours que l’Armée nationale populaire a réalisés sur le chemin de l’acquisition des facteurs de la force lui permettant de maintenir, à jamais, son entière disponibilité opérationnelle. C’est une réalisation d’une ultime importance que nos Forces armées ont obtenu, ce qui va soutenir, grâce à Allah, la sécurisation et la stabilité de l’Algérie et sauvegarder son intégrité territoriale et sa cohésion populaire contre toute atteinte. C’est aussi un honneur inégalé qui renforce la confiance du peuple en son Armée et la détermination des éléments à accomplir leur devoir national », a-t-il souligné.

« Pour conclure et à la veille du mois sacré de Ramadhan, j’implore Dieu d’accepter votre jeûne et votre travail ainsi que vos efforts consentis au service de votre Armée et votre Patrie », a-t-il ajouté.

La supervision par le général de corps d’armée de l’exécution de toutes les étapes de cet exercice, qui s’est déroulé en 4 jours, « témoigne de l’intérêt qu’il porte personnellement au suivi, de près, de la concrétisation des programmes de préparation au combat de l’année d’instruction, couronnés chaque année par l’exécution d’exercices, dont l’objectif est d’optimiser la combativité des cadres et des troupes », conclut le communiqué.

Source de l'article : cliquez-ici