Grave dérapage/Ennahar TV verse dans la misogynie

Grave dérapage/Ennahar TV verse dans la misogynie

149
SHARE
Grave dérapage/Ennahar TV verse dans la misogynie

Les écarts de la chaîne de télévision Ennahar TV se suivent et ne se ressemblent pas. Le canal, qui sert de moyen de propagande à certains décideurs, a donc franchi un nouveau pas. Lors d’une attaque en règle contre la secrétaire générale du Parti des Travailleurs, Louisa Hanoune, les journalistes de cette chaîne ont poussé le bouchon jusqu’à verser dans la misogynie la plus dangereuse.

Ainsi, pour dénoncer la présence de la dame à la tête de la formation politique de gauche, la chaîne a tendu un micro à des citoyens qui, bien sûr, n’ont dit que du mal de la pasionaria du PT. Sauf que parmi les personnes interrogées, il se trouve un qui convoque la religion. « Cette dame, c’est du haram chez le bon Dieu. Ce dernier va tous nous écraser si une femme nous gouverne. Nous sommes une société d’hommes, nous… ». Le discours est archaïque. Mais sa diffusion brute à l’antenne, cela constitue un dérapage gravissime.

Inutile de rappeler que dans le même sujet, la chaîne dirigée par Anis Rehmani a déversé un lot de mensonges sur la militante politique (un compte bancaire, des logements…). Mais cela est devenu, malheureusement habituel au pays de la presse vertueuse de Hamid Grine.

Il reste à se poser la question sur l’absence de réactions officielles. Et en l’absence d’une autorité de régulation de l’audiovisuel (qui sera installée probablement lundi), le ministre de la Communication doit réagir, lui qui s’est érigé en gendarme dans d’autres affaires.

 

Essaïd Wakli

Source de l'article : cliquez-ici