« Babzman », une nouvelle revue consacrée à l’histoire et au patrimoine algérien

« Babzman », une nouvelle revue consacrée à l’histoire et au patrimoine algérien

184
SHARE

c489cef482c27fa4c438b0ed5b8bc447_L.jpgALGER- Le premier numéro d’une nouvelle revue culturelle spécialisée dans l’histoire, le patrimoine et les us et coutumes en Algérie, a été publiée récemment sous le titre « Babzman » du nom du site Internet éponyme lancé depuis quelques années.

Contrairement aux publications historiques au concept académique, le magazine « Babzman » (La porte d’antan) offre un support grand public visant à vulgariser l’histoire, le patrimoine culturel matériel et immatériel, l’anthropologie, ou encore l’histoire de l’art algérien.

Le but premier de cette nouvelle publication est de « restaurer la mémoire » pour comprendre le « sens », la « richesse » et l’ « intérêt de la conservation » du patrimoine culturel algérien, a indiqué la rédactrice en chef de la revue, Mira Gacem, qui insiste sur la contribution de la publication à cette « nécessaire transmission d’un savoir millénaire » des habitants de ce territoire parmi les plus importants d’Afrique du Nord.

Le premier numéro de « Babzman » consacre un dossier étoffé à l’histoire de la conquête des Vandales en Algérie comportant des repères historiques sur cette période, et de la résistance et rebellions des populations berbères à cette époque, le tout illustré par des cartes géographiques, des images et des peintures. En plus d’un focus sur la résistance des Maures (nom donné à cette époque aux populations autochtones de la partie occidentale de l’Afrique du Nord, Algérie et Maroc aujourd’hui).

Dans la rubrique « Patrimoine architectural » la revue consacre plusieurs pages à l’architecte français Fernand Pouillon, sa vie et ses oeuvres en Algérie, alors que le coin histoire de l’art s’intéresse à l’oeuvre « Une algérienne et son esclave » du peintre français Jean-Baptiste Tissier présentée en 1861.

Au volet de l’histoire contemporaine, « Babzman » revient sur les relations commerciales entre la France et la régence d’Alger, la bataille d’Alger ou encore le portrait de la moudjahida Djamila Boupacha réalisé par le célèbre peintre espagnol, Pablo Picasso.

La rédaction du magazine consacre également une rubrique, « Us et coutumes », aux rites kabyles de la grossesse et de l’accouchement, ou encore à la célébration de Yannayer, ainsi qu’à une étude anthropologique simplifiée sur les mutations socioculturelles des populations du Tidikelt (oasis du sahara algérien occidental) et un article sur l’origine du mot « El Andalus » qui désigne l’Andalousie musulmane et son âge d’or.

Fort du succès du site Internet, l’équipe de Babzman s’est lancée dans une version papier bimestrielle de 100 pages, également disponible en version arabe, en format poche et dans une charte graphique simple et aérée.

Source de l'article : cliquez-ici