Championnat d’Algérie : large domination du MC Alger

Championnat d’Algérie : large domination du MC Alger

119
SHARE

escrime14.jpgLe MC Alger s’est illustré en finales du championnat d’Algérie (seniors) d’escrime, disputées samedi à la salle Harcha-Hacène (Alger), en figurant sur pratiquement tous les podiums (épée, fleuret et sabre), aussi bien chez les messieurs que chez les dames. 

Au sabre masculin, le MCA s’est accaparé les trois premières places du podium, puisque, outre le médaillé d’or Yannis Lemaïri, le médaillé d’argent Akram Bounabi et les médaillés de bronze Zineddine Laroui et Hamza Kacedi sont également sociétaires du Mouloudia.

Idem chez les dames, puisque Abik Bounegab (or), Sarah Atrouz (argent) et Sonia Abdiche (bronze) sont également sociétaires du MCA, au moment où la 2e médaille de bronze a été remportée par Halima Madani, sociétaire du Club escrime d’Oran.

Le « Doyen » a été tout aussi dominateur au fleuret féminin, grâce notamment à la qualifiée aux Olympiades de Rio, Anissa Kelfaoui, qui s’est parée d’or suite à sa victoire en finale contre Narimane El Houari, également sociétaire du MCA, au moment où le bronze est revenu à Louisa Khelfaoui (MCA) et Leïla Ghazi (Union sportive de la Casbah, Alger).

A l’épée, le Mouloudia a raflé une médaille d’or par Sonia Zebboudj et une médaille de bronze grâce à Nedjma Djaouad, tandis que le club d’Alger-Centre a pris l’argent, grâce à Melissa Ould Brahem, la 2e médaille de bronze étant revenue à Yousra Rouibet, sociétaire de l’Union sportive de la Casbah.

Les rares spécialités dans lesquelles le Mouloudia n’a pas pris l’or, sont l’épée et le fleuret masculins, puisque les premières places sont revenues respectivement à Maxime Kadi, sociétaire du Club Jil Boukhedra (Annaba) et Victor-Hamid Sintès, du club d’Alger-Centre.

Même plus bas sur le podium, le MCA a été fortement concurrencé pour les 2e et 3e places, notamment à l’épée, où l’argent est revenu à Amine Aïdouni, sociétaire de l’Association sportive Abtal Oran, et le bronze aux escrimeurs de la Garde Républicaine, en l’occurrence Bendahoua et Benyahia.

Le Doyen s’est donc contenté d’une médaille d’argent, au fleuret masculin, remportée par Salim Haroui, derrière Sintès (or), au moment où les deux médailles de bronze sont revenues à Anil Lakhal et Youcef Madi, du club d’Alger-Centre.

Un total de neuf clubs, représentant cinq Ligues de wilaya (Alger, Sétif, Oran, Annaba et Sidi Bel-Abbès) ont participé à ce championnat national d’escrime (trois armes).

Source de l'article : cliquez-ici