Marché de gros des fruits et légumes: les prix demeureront stables durant...

Marché de gros des fruits et légumes: les prix demeureront stables durant le Ramadhan

133
SHARE

7e6ef469043aeee0909af977fb85c060_L.jpgLes prix des fruits et légumes au niveau du marché de gros des Eucalyptus (Alger) demeureront stables durant le mois de Ramadhan, a affirmé lundi le directeur général de ce marché, Mestouri Youcef ajoutant que les produits seraient disponibles en quantités suffisantes.

En marge d’une visite des membres de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) au marché des Eucalyptus à la veille du mois de Ramadhan, M. Mestouri a précisé que le problème de la « rareté ou de la cherté » des prix des fruits et légumes ne se posera pas au niveau du marché durant ce mois sacré.

Le responsable a tenu à rassurer que la cueillette des fruits coïncidera avec le mois de Ramadhan, ce qui induira une réduction des prix qui se stabiliseront prochainement selon les besoins du marché local, faisant remarquer que toute augmentation des prix se posera au niveau du marché de détail en fonction de l’offre et de la demande.

Le marché de gros des Eucalyptus connaît une grande affluence des commerçants de détail des différentes communes de la wilaya outre les commerçants des wilayas limitrophes. Cette structure commerciale a pu réaliser au cours des deux années précédentes des bénéfices qui ont permis sa réhabilitation sur le triple plan gestion, sécurité et hygiène.

Le commerce des fruits représente 75 % de l’activité du marché contre 25 % pour les légumes, a fait savoir le responsable qui a ajouté que ces produits seront disponibles durant cette période de l’année.

Il indiqué dans ce sens que « le contrôle de la cherté des prix n’est pas des prérogatives de l’administration du marché ou des responsables, mais plutôt des services de contrôle relevant de la direction de commerce », soulignant que le contrôle du respect des conditions de vente se faisait grâce à la facturation en vigueur au niveau du marché.

De son côté, M. Boukhalfa Bouzid, rapporteur de la commission économique de l’APW d’Alger, a indiqué que la décision signée le 28 avril, portant fusion de l’Etablissement public de gestion des marchés de gros des fruits et légumes de la wilaya d’Alger (EMGWA) avec l’Etablissement de gestion des abbatoirs et poissoneries d’Alger, tendait à rationnaliser les dépenses publiques.

Cette décision est de nature à assurer une meilleure prise en charge du service public par l’unification des moyens, a souligné le même responsable ajoutant que l’appelation du nouvel établissement était « l’Etablissement de gestion des infrastructures et des activités commerciales de la wilaya d’Alger ».

Source de l'article : cliquez-ici