Abdelaziz Bouteflika rend hommage au président sahraoui Abdelaziz

Abdelaziz Bouteflika rend hommage au président sahraoui Abdelaziz

102
SHARE

Le président, Abdelaziz Bouteflika a rendu ce mardi 31 mai un vibrant hommage au président sahraoui Mohamed Abdelaziz, décédé à l’âge de 68 ans, estimant que « l’Algérie, son gouvernement et son peuple perdent un ami ».

« Tout en partageant votre douleur pour cette perte incommensurable et tout en vous présentant ainsi qu’à sa famille, ses proches et ses compagnons d’armes mes condoléances les plus attristées en mon nom personnel et au nom du peuple et gouvernement algériens qui viennent de perdre un grand ami », écrit Bouteflika dans un message adressé au président du Conseil national sahraoui Khatri Eddouh qui assure l’intérim en attendant l’élection d’un nouveau président.

« C’est un grand malheur qui vient frapper le peuple sahraoui frère et tous les hommes épris de liberté et de paix dans le monde par la disparition du combattant et militant Mohamed Abdelaziz, secrétaire général du Front Polisario président de la République arabe sahraouie démocratique », a estimé Bouteflika en se disant « peiné » que le défunt n’ait pas la chance de voir concrétiser l’objectif pour lequel il s’est sacrifié.

« Il a vécu en combattant, commandant ses courageux compagnons dans les arènes du combat légitime et partageant, dans la dignité, avec son peuple, les adversités de la vie sans jamais perdre l’espoir que, tôt ou tard, sa cause triomphera », a affirmé Bouteflika.

« Il frappait à toutes les portes et montait à toutes les tribunes internationales négociant pour la dignité de son peuple et appelant la justice internationale à rétablir ses compatriotes dans leur droit à l’autodétermination pour qu’ils puissent joindre leurs efforts à ceux de leurs voisins, pour parachever l’édifice de l’union maghrébine sur la base de la coopération et du respect mutuel », a-t-il dit avant de caresser l’espoir que le peuple sahraoui garde son unité pour la poursuite de son combat en faveur de l’autodétermination.

Le président Mohamed Abdelaziz a « quitté la vie d’ici bas mais il restera vivant dans l’esprit, la mémoire et l’histoire du peuple et des militants sahraouis qui trouveront réconfort en le fait qu’il est mort en martyr pour la défense de sa patrie (…) L’espoir du peuple algérien et de tous les peuples qui soutiennent la cause du peuple sahraoui est que la direction du Front Polisario trouve le meilleur moyen de poursuivre la lutte au sein de l’unité, cette unité dont le défunt Mohamed Abdelaziz a fait sa priorité majeure et qui a fait la gloire de la cause sahraouie à travers le monde », conclut le texte.

Source de l'article : cliquez-ici