Grande mosquée d’Alger Des ambassadeurs accrédités à Alger visitent le chantier

Grande mosquée d’Alger Des ambassadeurs accrédités à Alger visitent le chantier

115
SHARE

téléchargement.jpgUne cinquantaine d’ambassadeurs accrédités de pays arabes, africains, européens et asiatiques ont visité hier le projet de réalisation de la grande mosquée d’Alger. Ils ont apprécié l’architecture de cet édifice alliant modernité et authenticité.

Les chefs de mission diplomatique qui ont sillonné les différents bâtiments de la grande mosquée d’Alger notamment la salle de prière, la bibliothèque et le minaret ont exprimé leur admiration pour les techniques adoptées pour la réalisation du projet. Les diplomates, qui ont enregistré l’avancée des travaux, ont eu l’occasion de constater les techniques parasismiques mises en œuvre et qui peuvent amortir de trois degrés l’intensité d’un séisme. L’ambassadeur d’Egypte, Omar Ali Abou Aich, a salué dans une déclaration à l’APS cet édifice qui vient enrichir le patrimoine architectural arabo-musulman de l’Algérie.

L’ambassadeur tunisien, Abdelmadjid Ferchichi, a considéré, pour sa part, que la grande mosquée d’Alger sera un pôle de rayonnement par excellence de l’Islam et la destination privilégiée des musulmans du monde entier. Rezza Amiri et Abderrahmane Hamed El Hosseini, ambassadeurs d’Iran et d’Irak respectivement, se sont dits fiers de ce grand édifice islamique.

Quant aux chefs de mission diplomatique du Brésil, Eduardo Botelho Barboza, d’Autriche, Franziska Honsowitz, du Canada Isabelle Roy, de République tchèque, Martin Vavra, et de Malaisie, Tariq Sufian, ils se sont montrés émerveillés par les techniques utilisées pour la réalisation de ce « monument » affirmant qu’il constituera une destination de prédilection pour les touristes du monde entier et pas seulement musulmans.

Les travaux de réalisation de la grande mosquée d’Alger avancent à un rythme soutenu, les gros œuvres étant finalisés. S’étendant sur plus de 20 hectares, la grande mosquée d’Alger, une des plus grandes au monde, compte une salle de prière de 20.000 m2, une esplanade et un minaret d’une hauteur de 267 m, une bibliothèque, un centre culturel, Dar El Qoran, des jardins, un parking, des bâtiments administratifs, ainsi que des espaces réservés à la restauration.

Les travaux de réalisation de la grande mosquée d’Alger, troisième plus grande mosquée au monde après celles de La Mecque et Médine, ont été confiés à l’entreprise chinoise CSCEC. La grande mosquée d’Alger ambitionne de devenir un pôle attractif à vocation religieuse, culturelle et scientifique, alliant authenticité et modernité notamment à travers son cachet architectural particulier. Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a procédé à la pose de la première pierre de cet édifice le 31 octobre 2011.

Source de l'article : cliquez-ici