O Médéa : démission collective des dirigeants et de l’entraîneur Ahmed Slimani

O Médéa : démission collective des dirigeants et de l’entraîneur Ahmed Slimani

158
SHARE

C’est mal parti pour le nouveau promu en Ligue 1, l’O Médéa, qui risque de connaitre le même sort que le club voisin de l’USM Blida, relégué en Ligue 2 après seulement une saison parmi l’élite. Lors d’une réunion extraordinaire tenue aujourd’hui, les dirigeants de l’O Médéa, à leur tête le président Mahfoud Boukelkal, ont décidé de jeter l’éponge et de déposer une démission collective au niveau de la Direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de Médéa. Même l’entraîneur et l’artisan de l’accession de l’accession historique de l’OM après 70 ans d’attente leur a emboîté le pas et pris lui aussi la décision de quitter le navire.

Le deux poids deux mesures des autorités

« Nous avons décidé de remettre demain les clés du club à la DJS. Les autorités locales nous ont promis de nous aider sur le plan financier après cette mémorable accession, mais nous n’avons reçu aucune aide ou récompense lors de la cérémonie organisée lundi en l’honneur de notre club, alors que le CA Batna et l’USM Bel-Abbès ont été bien récompensés par les autorités locales. Nos joueurs et notre entraîneur sont sortis très déçus de cette cérémonie. Nous ne comprenons pas ce deux poids deux mesures des autorités », tonne le vice-président de l’OM, Kamel Damardji sur les ondes de la Radio Algérienne. Les joueurs de la formation médéenne n’ont perçu aucun salaire depuis quatre mois, a révélé Damardji. Crise ouverte donc à l’OM.

Source de l'article : cliquez-ici