Produits pharmaceutiques/ Hausse considérable de la valeur des importations

Produits pharmaceutiques/ Hausse considérable de la valeur des importations

208
SHARE
Produits pharmaceutiques/ Hausse considérable de la valeur des importations

La facture d’importation des produits pharmaceutiques a enregistré une hausse de près de 30% sur les quatre premiers mois de l’année 2016. Pourtant la quantité importée est restée la même comparée à la même période de l’année dernière.  

Les importations de médicaments et autres produits pharmaceutiques ont connu un bond considérable pour atteindre les 606,96 millions de dollars (usd) contre 470,48 millions usd l’année dernière, soit une hausse de 29,01%.

Les médicaments à usage humain ont atteint les 568 millions usd contre 441,71 millions usd (+28,6%), tandis que les quantités sont passées à 6.947,5 t contre 6.708,2 t (+3,5%). En ce qui concerne les médicaments à usage vétérinaire, leurs importations ont atteint les 10,8 millions usd (242 t) contre 9,73 millions usd (280,71 t), soit une hausse de 10,88% en valeur et une baisse de 13,8% en volume entre les deux périodes. Pour les importations des produits parapharmaceutiques, elles se sont élevées à 28,18 millions usd (580 t) contre 19 millions usd (440,3 t), soit une hausse de 48% en valeur et de 31,72% en volume.

Cela dit, aucune explication pouvant justifier cette augmentation notable des prix des produits pharmaceutiques n’a été fournie par les services des douanes ni par le ministère des Finances. Toutefois, il est probable que cette situation soit due à la chute vertigineuse de la valeur du dinar.

Notons en outre que la politique d’austérité menée par le gouvernement a soumis le secteur pharmaceutique à de sévères contraintes qui ont eu des répercussions sur celui de la santé. Des praticiens, notamment des psychiatres, déplorent cette politique dont les victimes sont les patients.

Rappelons qu’en 2015, les importations de produits pharmaceutiques avaient atteint 1,96 milliard de dollars (-22% par rapport à 2014) pour un volume global de près de 27.000 tonnes (-15,32%).

Massi M.

Source de l'article : cliquez-ici