Prière obligatoire pour tous les élèves, a décrété une enseignante à Constantine

Prière obligatoire pour tous les élèves, a décrété une enseignante à Constantine

9448
SHARE

Une enseignante de l’école primaire Hocine-Osmani, près de la ville Ali-Mendjeli, dans la wilaya de Constantine, a imposé « sa » loi aux élèves. C’est la prière pour tous avant les cours.

Un père de famille vient de découvrir que sa fille est obligée comme l’ensemble de sa classe par leur enseignante à prier avant le début des cours. LE comble, écrit Liberté qui rapporte l’information, l’enseignante ne prie pas avec les élèves, sans doute pour surveiller la bonne exécution de son ordre. Il y a décidément quelque chose qui ne tourne pas rond dans l’éducation nationale en Algérie. Ce nouveau fait que vient de nous rapporter Liberté dans son édition du jour, en est la meilleure preuve. On savait que le courant islamiste a gangrené le secteur de l’éducation depuis des dizaines d’années, mais de là à imposer ses règles par dessus l’épaule du ministère de tutelle …

En vrai, cette situation dure depuis pas mal d’années. Et devant l’incapacité des autorités à mettre de l’ordre dans les établissements scolaires, les fondamentalistes se croient désormais tout permis.

Plusieurs scandales de ce genre sont signalés régulièrement ici et là par les parents d’élèves. Des classes sont parfois transformées en mosquées au grand dam de parents désemparés. Sans doute débordée par l’ampleur de la mainmise sur le secteur par les islamo-conservateurs, la tutelle agit avec tact dans le meilleur des cas et au pire fait le dos rond en attendant que le vent du boulet passe son chemin.

Sofiane Ayache

Source de l'article : cliquez-ici