Yebda : « Je ne pensais pas que Slimani allait avoir la...

Yebda : « Je ne pensais pas que Slimani allait avoir la trajectoire qu’il a aujourd’hui »

111
SHARE

L’ancien milieu de terrain de l’équipe nationale, Hassen Yebda, est surpris par l’ascension fulgurante du nouveau buteur des Verts, Islam Slimani. « Au départ, je ne pensais pas qu’il aurait la trajectoire qu’il a aujourd’hui même si j’ai toujours cru que c’était un très bon attaquant. Il avait eu un peu de mal pour ses débuts au Sporting. Il m’en avait parlé. Je lui avais dit de rester », a indiqué Yebda dans un entretien accordé à SFR où il s’est également prononcé sur la délicate situation que traverse Yacine Brahimi au FC Porto.

« D’ici peu, Brahimi retrouvera une place de choix à Porto »

« Il y a deux saisons, il (Brahimi NDLR) avait eu une saison extraordinaire. Le club a ensuite perdu tous ses cadres et a du mal à s’en remettre. Pour lui ce fut compliqué de rester alors qu’il pensait partir. D’ici peu, il retrouvera une place de choix à Porto », a expliqué Yebda, de retour cette saison au Portugal où il a renoué il y a quelques jours avec la compétition sous les couleurs de Belenenses, après près deux ans d’arrêt.

« J’avais fait l’erreur de partir du Benfica »

« Le Belenenses s’est manifesté et je n’ai pas hésité. C’est exactement le genre de club où je voulais revenir. Un club familial, top pour retrouver mes sensations… Je suis très heureux de retrouver les pelouses. Ça faisait un bon bout de temps que je n’avais pas joué. Et psychologiquement, j’avais connu des hauts et des bas mais je sens que ça repart », relate l’ancien international algérien qui regrette d’avoir quitté Benfica. « J’avais fait l’erreur de partir du Benfica. C’est moi qui avais forcé la main à Jorge Jesus qui voulait absolument que je reste. Ce fut quand même une erreur… », a-t-il avoué, tout en affichant son désir de revenir en sélection nationale.

« J’aimerais que mon fils me voit jouer avec l’EN !»

« J’ai 32 ans mais, footballistiquement, je dois en avoir 26 ou 27. J’ai été arrêté pas mal de temps. Sachant qu’une carrière internationale peut aller jusqu’à 34, 35 ans… Je n’y pense pas pour l’instant, je pense à rejouer, retrouver mon football. Mais si j’enchaîne les matches…. Je veux d’abord reprendre avec mon club et si j’enchaîne on ne sait jamais… Même pour mon fils. J’aimerais qu’il puisse me voir jouer, y compris avec le maillot de l’équipe nationale », a-t-il conclu.

Cet article Yebda : « Je ne pensais pas que Slimani allait avoir la trajectoire qu’il a aujourd’hui » est apparu en premier sur TSA Sport.

Source de l'article : cliquez-ici