Messahel aux Américains: « L’Algérie est un pays stable et indivisible »

Messahel aux Américains: « L’Algérie est un pays stable et indivisible »

431
SHARE

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel a démenti le rapport américain « prévoyant » ce qu’il appelle « une éventuelle division de l’Algérie ».

Pour Messahel, le rapport « n’est pas basé sur des données justes ».

Dans une déclaration à la presse, samedi, en marge de sa participation à la réunion du CC du FLN, le ministre a indiqué que l’Algérie était « un pays sécurisé et stable ».

La réponse de Messahel est intervenue en réaction à un rapport d’un institut américain « AEI » qui estime que l’Algérie serait « en proie à une deuxième vague du printemps arabe. Elle devra ainsi très prochainement le troisième pays instable après le Yémen, la Syrie, l’Irak et la Libye. Elle risque la division».

Par ailleurs, le représentant du gouvernement n’a pas manqué de riposter aux déclarations de l’ambassadeur permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale concernant le Sahara occidental, indiquant que l’Algérie « n’est pas un pays observateur dans le conflit sahraoui».

« De tels propos ne font guère changer la position de l’Algérie vis-à-vis de la question du Sahara occidental juste», soutient-il.

Il a également affirmé que la position de l’Algérie reste constante et inchangée. « Nous distinguons clairement entre la question du Sahara occidental qui entre dans le cadre de la décolonisation et qui est sous l’égide des Nations unies et nos relations bilatérales avec le Maroc », a-t-il précisé.

« Notre position reste constante. C’est celle du consensus international et de l’ONU qui soutiennent le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination», s’adresse-t-il aux autorités marocaines.

Source de l'article : cliquez-ici