Des drones et des forces spéciales américains opèrent à partir de la...

Des drones et des forces spéciales américains opèrent à partir de la Tunisie

133
SHARE

Les États-Unis utilisent, depuis la fin du mois de juin dernier, une base aérienne en Tunisie pour ses drones, dans la guerre contre Daech en Libye, selon des déclarations d’officiels américains sous couvert de l’anonymat, rapportées ce mercredi 26 octobre par The Washington Post (WP). Les Reapers – modèle d’aéronefs sans pilote – conduisent des missions secrètes en Libye depuis plusieurs mois à partir de la Tunisie, où des membres des forces spéciales américaines sont également présents, indique la même source.

Déploiement stratégique

Ces drones américains (non-armés) ont joué un rôle central, principalement à travers la collecte d’informations, dans l’intensification des bombardements américains en Libye, visant particulièrement le fief de l’organisation terroriste de « l’État islamique » (Daech), précise le journal. Les USA ont mené plus de 300 frappes aériennes depuis le mois d’août dernier, rappelle le quotidien américain.

La stratégie américaine consiste à déployer des membres des forces spéciales américaines et des drones dans de multiples installations à travers le Moyen-Orient, détaille le Washington Post. Le Pentagone (département de la Défense) cherche à disséminer des bases de drones, proches des foyers de Daech, afin de pouvoir éliminer des « militants qui posent un risque pour l’Occident » poursuit la même source.

Pressions sur la Tunisie et négociations secrètes

L’administration américaine a mené des négociations secrètes avec l’État tunisien durant près d’une année, faisant « pression » sur le voisin de l’Algérie, afin d’avoir accès à la base en question, indique le WP. L’insistance des États-Unis visait à fermer « un angle mort » pour les services de renseignements américains et occidentaux dans la région, affirme le quotidien américain.

Le gouvernement tunisien était inquiet d’être associé à une puissance étrangère, de peur que les groupes terroristes ne renforcent leurs attaques contre le pays, ou de subir l’ire de son opinion publique. En échange, la Tunisie a obtenu le soutien des forces américaines dans la lutte contre le terrorisme, notamment à la fourniture d’informations obtenues par les drones en Tunisie même, poursuit la même source.

Source de l'article : cliquez-ici