Climat des affaires/ Le gouvernement se réjouit de… la 156ème place de l’Algérie 

Climat des affaires/ Le gouvernement se réjouit de… la 156ème place de l’Algérie 

127
SHARE
Climat des affaires/ Le gouvernement se réjouit de… la 156ème place de l’Algérie 

Pour la première fois, le gouvernement algérien se félicite d’un classement international. Le ministre de l’Industrie s’est montré euphorique du fait que l’Algérie ait gagné sept points dans le classement mondial du climat des affaires.

Pourtant, si l’avancée de l’Algérie dans ce classement établi chaque année par la Banque mondiale est réelle, son classement n’est pas forcément reluisant : notre pays occupe la 156ème place sur 190 pays concernés. Autant dire que malgré le bond de sept points, l’Algérie se classe en queue de peloton.

N’empêche, cette petite «révolution» est singulièrement appréciée par Abdesselam Bouchouareb. «Pour la première fois depuis l’institution du rapport Doing Business par la Banque mondiale en 2003, l’Algérie enregistre une progression significative  de sept places dans le classement de 2017. L’Algérie est même en tête des pays  réformateurs au Maghreb en 2016», s’est félicité le ministre de l’Industrie, cité par l’APS. « Nous sommes déterminés à poursuivre les efforts de réforme pour concrétiser  la nouvelle politique d’investissement et relancer le développement industriel dont l’amélioration de l’environnement des affaires est une composante essentielle», a-t-il indiqué tout en relevant que ce classement «n’a pas inclu toutes les réformes».

Selon la Banque mondiale, l’amélioration de la place de l’Algérie dans ce classement est due notamment à des encouragements fiscaux apportés dans la Loi de finances 2016 et dans le projet de la Loi de finances 2017.

Essaïd Wakli

Source de l'article : cliquez-ici