De plus en plus d’Algériens s’intéressent aux Etats-Unis/ Les coins américains ont...

De plus en plus d’Algériens s’intéressent aux Etats-Unis/ Les coins américains ont plus de 16,500 membres à travers l’Algérie

1609
SHARE
De plus en plus d’Algériens s’intéressent aux Etats-Unis/ Les coins américains ont plus de 16,500 membres à travers l’Algérie

C’est pour nous un plaisir de participer cette année encore au Salon International du Livre d’Alger (SILA), qui est l’un des plus grands événements [culturels] au monde, qui rassemble les éditeurs du monde entier et qui attire aussi les Algériens à travers le pays.  

Notre participation à cet événement annuel est devenue une tradition, car promouvoir l’alphabétisation et l’éducation est une valeur commune que nous partageons avec nos partenaires Algériens et c’est une occasion formidable d’interagir avec le public Algérien.

Ici, à notre stand, nous sommes impatients d’accueillir et de rencontrer des Algériens de tout âge ainsi que de leur offrir des opportunités pour apprendre davantage sur les Etats-Unis, surtout la littérature et la pratique de la langue anglaise.

Tout au long du SILA, nous présenterons une sélection d’activités que nous organisons habituellement au Centre Culturel Américain d’Alger, situé à l’ambassade des Etats-Unis.  Les équipes des coins américains situés au niveau des universités de Constantine, d’Oran et de Ouargla seront aussi présents pour présenter leurs programmes au public.

Les coins américains offrent aux Algériens un libre accès à l’information sur les Etats-Unis à travers une collection d’ouvrages, de vidéos, de films ainsi que des présentations animées par des orateurs américains et des volontaires locaux qui organisent une variété de programmes au public. Nos coins américains ont plus de 16,500 membres à travers l’Algérie, et nous voulons voir ce chiffre augmenter!

Les visiteurs de notre stand sont invités à assister à un ou plusieurs des 50 activités que nous avons programmé durant le SILA.  A titre d’exemple, les visiteurs auront la possibilité de pratiquer l’anglais à travers des jeux de société, des clubs de lecture, ils pourront écouter des présentations sur des sujets tels que les fêtes américaines, les études aux Etats Unis, les demandes de visa et beaucoup d’autres sujets. Les participants qui seront sélectionnés dans les activités auront la chance de prendre avec eux des livres d’auteurs américains.

Cette année, nous sommes également heureux d’accueillir deux conférenciers américains de renom qui animeront des présentations au stand de l’ambassade des Etats- Unis :

  • L’auteure Manal Omar va parler de son livre « Barefoot in Baghdâd »: (pieds nus à Bagdad) une histoire d’identité de soi et ce que cela signifie d’être une femme dans le chaos. Manal Omar est la vice-présidente adjointe au Centre du Moyen-Orient et de l’Afrique de l’Institut américain de la paix.  Son livre parle de son expérience professionnelle comme agent de développement en Irak pour aider les femmes à se reconstruire une vie. Manal parlera aussi des questions de diversité aux États-Unis, notamment des américains musulmans et de leur participation politique.
  • Jahana Hayes a été honorée par le président Barack Obama en tant que professeur national de l’année en 2016. Elle parlera de son expérience au stand de l’ambassade des Etats-Unis, et de l’importance du service communautaire, ainsi que des moyens pouvant inspirer et encadrer les enseignants et les élèves. Elle est professeur d’histoire dans un lycée du Connecticut.

Manal Omar et Jahana Hayes seront présentes au stand de l’ambassade des Etats-Unis le 1er Novembre à 10h pour rencontrer la famille médiatiques.

En plus des  activités, nous utilisons également notre stand pour promouvoir nos programmes d’échange culturels et éducatifs.  Près de 4.000 Algériens ont participé à nos programmes d’échanges éducatifs et culturels depuis 1986.

Nous sommes actuellement à la recherche de candidats pour le programme Fulbright Visiting Scholars, qui permet aux professeurs et chercheurs des universités Algériennes de passer trois à six mois aux Etats-Unis pour effectuer des travaux de recherches et / ou enseigner dans une université Américaine.  Ce programme est ouvert aux titulaires de doctorat et la date limite pour s’inscrire est le 15 décembre 2016.

L’Ambassade propose de nombreux programmes d’échange dont les dates butoirs sont proches, et nous espérons recevoir de nombreuses demandes de participation. Le staff de l’ambassade a une liste de ces programmes pour ceux qui sont intéressés.  Des informations sont également disponibles sur notre site web.

Par Joan A. Polaschik, ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique à Alger 

Source de l'article : cliquez-ici