Fronde sociale/ Les syndicats autonomes mettent le cap sur une grève illimitée

Fronde sociale/ Les syndicats autonomes mettent le cap sur une grève illimitée

126
SHARE
Fronde sociale/ Les syndicats autonomes mettent le cap sur une grève illimitée

Réunis samedi à Alger, les membres de l’intersyndicale de la Fonction publique se dirigent vers la radicalisation de leur action. Après deux grèves cycliques de deux jours, les syndicalistes hostiles à la suppression de la retraite sans condition d’âge ont donc trouvé un consensus autour d’un débrayage illimité.

Mais, à cause de l’impossibilité de déposer un préavis de grève individuellement, les responsables des syndicats autonomes ont donc décidé de se donner le temps de consulter leurs bases et de déposer, chacun, un préavis de grève dans les délais répartis par la loi. Ce délai est nécessaire pour être en conformité avec la la loi. Il est rendu encore plus indispensable que le secteur de l’Education, où la grève est plus observée qu’ailleurs, est en vacances d’une semaine.

Les représentants des syndicalistes se rencontreront, le 05 novembre prochain, pour prendre une décision définitive quand à la conduite à tenir.

Du coté du gouvernement, on ne veut rien entendre. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a réitéré, mercredi, le refus des autorités de faire machine arrière sur la réforme des retraites. Il a néanmoins laissé la porte ouverte au dialogue avec les syndicats autonomes. Ces derniers rappellent que le dialogue devait avoir lieu bien avant.

Essaïd Wakli

Source de l'article : cliquez-ici