Ouargla/ Le militant Tahar Belabes agressé à son domicile

Ouargla/ Le militant Tahar Belabes agressé à son domicile

168
SHARE
Ouargla/ Le militant Tahar Belabes agressé à son domicile

Le militant Tahar Belabbes, ancien coordinateur du Comité national pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC), un mouvement né dans le Sud du pays, a été attaqué, hier soir, à son domicile, à Ouargla.

«Même si j’ai subi, ce, soir à mon domicile, une agression de la part de “baltaguis” (voyous), néanmoins je dormirais tranquille puisque je n’ai jamais fait subir de ma vie un tel acte à quelqu’un comme je n’ai jamais porté atteinte à un bien particulier ou public. Heureusement, je me suis retrouvé avec les amis, militants et voisins, qui m’ont soutenu et que je remercie, alors que les services de sécurité étaient complètement absents. Quand j’ai appelé la police, celui qui était en ligne m’a dit que j’étais en train de payer mon engagement», a écrit ce militant sur sa page Facebook juste après l’attaque.

«L’agression a eu lieu vers 22h00 et la police, dont le commissariat se trouve a environ 800m, est arrivée à minuit», a-t-il encore déclaré à Elwatan.com. Les agresseurs, «ivres et drogués», précise Belabes, sont des “baltaguis” actionnés par de pseudos-figures de la société civile qui vivent en complicité avec l’administration».

Notons que les militants des droits de l’Homme et de la démocratie subissent d’énormes pressions, notamment dans les régions intérieures du pays.

Elyas Nour

Source de l'article : cliquez-ici