Mahrez : «Cette CAN, je la veux pour mon défunt père»

Mahrez : «Cette CAN, je la veux pour mon défunt père»

27
SHARE

A quelques encablures du coup d’envoi de la prochaine CAN-2017 qui aura lieu au Gabon, Riyad Mahrez s’est confié sur cet événement, dans un entretien exclusif accordé à la chaîne britannique Sky Sports. Un entretien réalisé, avant de rejoindre le stage des Verts au CTN de Sidi Moussa. Le meilleur joueur africain 2016 a d’abord évoqué le timing de la CAN qui intervient au milieu de la saison sportive, d’où la difficulté des joueurs africains évoluant en Europe de réaliser un grand tournoi. «Il est clair que la mission de remporter la CAN sera très difficile, car la saison sportive est toujours en cours. Nous étions pleinement focalisés sur nos clubs et leurs parcours en championnat. Puis nous allons disputer la CAN pour revenir ensuite dans nos clubs et terminer la saison. Ce qui n’est pas forcément facile.» Avant d’aborder cette CAN, Mahrez s’est fait une motivation personnelle pour remporter le sacre africain, en se remémorant les souvenirs de son défunt père. En effet, Ahmed Mahrez, le défunt père  de Riyad, est originaire de Beni Snous. Ahmed est décédé très jeune à l’âge de 54 ans. Son fils avait à peine 15 ans : «Mon père est enterré à Beni Snous. Je me recueille régulièrement sur sa tombe. Ça serait formidable pour moi et pour mes parents de réaliser une bonne CAN. Il voulait à tout prix que je porte le maillot de l’Algérie».

«Les conditions climatiques sont difficiles en Afrique»
Par la suite, le meilleur joueur de Premier League la saison dernière a évoqué les conditions climatiques de l’Afrique noire qui sont complètement différentes de celle du Vieux Continent.  Toutefois, Mahrez a insisté sur l’importance de s’y adapter, afin de réaliser une bonne CAN au Gabon : «Les conditions climatiques en Afrique sont totalement différentes de celles auxquelles nous nous sommes habitués. Mais on doit s’y adapter. Nous sommes des professionnels, on doit faire le nécessaire pour s’adapter à cette situation et réaliser notre CAN au Gabon».

«Notre groupe est difficile, mais…»
Toujours à propos de la prochaine participation des Verts en Coupe d’Afrique, Mahrez a évoqué le groupe dans lequel se trouve l’EN. En effet, les Verts ont hérité du groupe B, en compagnie du Sénégal, de la Tunisie et du Zimbabwe. La star de Leicester City a déclaré que ce groupe est relevé, mais que les Verts ont leurs chances pour se qualifier au tour suivant. «Bien sûr qu’il s’agit d’un groupe difficile. Il existe en Afrique plusieurs bonnes équipes qui pratiquent du beau football. Nous mesurons la difficulté de la tâche, mais nous allons tout faire pour bien gérer cette situation et nous qualifier au tour prochain de la CAN.»

«Il est tout à fait normal que je sois aimé par les Algériens»
Dans un autre registre, Mahrez a évoqué sa grande popularité en Algérie, notamment après son exploit réalisé la saison dernière avec son team de Leicester City : «Les choses ont changé pour moi à Beni Snous. Je me souviens que des milliers de personnes venaient chez moi pour prendre des photos avec moi. J’apprécie cela. Je trouve qu’il est tout à fait normal que je sois aimé par les Algériens. Je fais tout mon possible, pour leur faire plaisir».
Il devance de grandes stars telles que Iniesta, Ozil et Ibra
The FIFA Football Awards 2016 : Mahrez termine à la 7e place

Comme ce fut le cas au classement du Ballon d’Or France Football, Riyad Mahrez a terminé à la septième place du classement FIFA The Best, dont la cérémonie de remise des prix s’est tenue lundi soir à Zurich. Le joueur de Leicester City a obtenu 2,2% des voix du jury composé des internautes et des capitaines et sélectionneurs des équipes nationales. Dans ce même classement, Mahrez a devancé plusieurs stars du football mondial, telles que Gianluigi Buffon, Andrès Iniesta, Mesut Ozil et Zlatan Ibrahimovic. Pour rappel, c’est Cristiano Ronaldo qui a remporté sans surprise le Prix Fifa du meilleur joueur de l’année 2016.

Source de l'article : cliquez-ici