Skikda: Des modifications dans le projet du parking à étages

Skikda: Des modifications dans le projet du parking à étages

18
SHARE

Finalement, le projet controversé du parking à étages, dont l’APC de Skikda a confié la réalisation à une entreprise privée et qui devait être édifié au niveau de la cité du 20-Août 1955, ne verra pas le jour, du moins tel que cela a été retenu dans l’étude initiale. A la place, les autorités ont préféré d’autres solutions plus objectives, moins onéreuses en terme d’investissement et plus rentables économiquement.

Ce parking, dont la localisation ne faisait pas l’unanimité au sein de la population, devait avoir une capacité de 600 véhicules pour un montant de 100 milliards de centimes. Un investissement que l’APC de Skikda a choisi de réaliser mais qui pouvait s’avérer hasardeux car la rentabilité de cet ouvrage n’était pas si évidente, ceci en sus des inconvénients liés au site sur lequel il devait être édifié.

Autant de raisons objectives qui ont amené les autorités à opter pour d’autres variantes moins contraignantes. Deux propositions ont été formulées, à savoir la limitation du parking aux deux étages inférieurs uniquement et de consacrer les autres étages, soit à des logements haut standing ou bien un centre commercial. Ces variantes permettront d’économiser sur le coût du projet qui passera de 100 à 50 milliards de centimes et d’engranger des dividendes pour la municipalité en cette période de vaches maigres.

Source de l'article : cliquez-ici