El Attaf (Aïn Defla): Démantèlement d’un réseau de voleurs de cuivre et...

El Attaf (Aïn Defla): Démantèlement d’un réseau de voleurs de cuivre et saisie de 60 tonnes de câbles

63
SHARE

Selon une source sécuritaire, la Compagnie de gendarmerie d’El Attaf vient de réussir un coup de maître en démantelant un réseau de voleurs et de recel de câbles électriques en cuivre et en aluminium et qui causait de graves préjudices non seulement à Algérie Télécom, mais aussi à la SDO (Sonelgaz), un réseau qui sévissait depuis des années et qui s’était spécialisé dans l’extraction des câbles souterrains, agissant de nuit principalement.

Agissant sur renseignement faisant état d’un commerce de câbles, les éléments de la Compagnie ont tendu une embuscade très tôt dans la matinée de mercredi dernier à un camion, immatriculé dans la wilaya de Médéa, qu’ils ont immobilisé au niveau de la commune de Cheikh Benyahia avec à son bord outre le conducteur, un convoyeur, venant d’El Abadia, le chef-lieu de daïra. Le camion transportait une cargaison de 2, 71 tonnes de câbles en cuivre. Le propriétaire du camion n’a pu justifier d’aucun titre de propriété de la cargaison.

Soumis à interrogatoire, les 2 occupants du camion ont révélé que les tonnes de câbles transportées provenaient d’un parc situé à El Abadia, appartenant à un particulier, au niveau duquel les quantités de câbles achetés à des voleurs, étaient stockées avant d’être revendues à un receleur établi dans la localité de Beni Tamou à Blida.
Forts d’une commission rogatoire, des gendarmes ont poursuivi leurs investigations en opérant une perquisition dans ledit parc où les enquêteurs ont pu saisir 58 tonnes de câbles électriques et téléphoniques en cuivre et en aluminium.

Le propriétaire de ce parc ne pouvant justifier ni l’origine de la provenance de ces câbles, ni les vols perpétrés contre les sociétés nationales, a été arrêté comme l’ont été les deux personnes à bord du camion de Médéa.

Cependant, on est en droit de s’interroger sur la destination de ces quantités de câbles volés. Revendus à des entreprises titulaires de marchés, ou bien exportés vers d’autres pays par des voies obscures ? Des questions qui méritent des réponses en tous cas.

On signalera qu’il est arrivé que des centaines de mètres de câbles de différentes sections posés dans la journée étaient volés la nuit même. Selon certaines indiscrétions, les voleurs ne sont pas des apprentis mais bien des gens du métier, bien informés, bien outillés et qui possédaient une solide formation de par leurs techniques d’extraction.
Les 3 individus mis en cause dans cette activité de commerce de câbles volés seront déférés devant le parquet d’El Attaf. Le 4e en fuite est activement recherché.

Source de l'article : cliquez-ici