1er salon de la production nationale à Annaba : Le...

1er salon de la production nationale à Annaba : Le « consommons algérien » au goût du jour

117
SHARE

Tel est l’un des objectifs de la tenue de cette 1ère édition du Salon de la production nationale qu’abritera du 18 au 22 mai en cours, le Palais de la culture Mohamed-Boudiaf de Annaba. Organisé par la Chambre de commerce et d’industrie(CCI), Seybouse-Annaba, sous le slogan «consommons algérien», pas moins de 50 entreprises de la région Est du pays vont prendre part à ce salon. C’est ce qu’a avancé Djouadi, président de la CCI de Annaba, lors d’une conférence de presse organisée hier, à la CCI.

«Nous avons été contraints de refuser plusieurs demandes de participation, à cause de l’étroitesse de l’espace retenu pour ce salon», a fait savoir l’interlocuteur. Néanmoins, ce dernier a été très satisfait de l’impact de l’événement qui verra certainement une forte participation à la prochaine édition, après la réalisation du projet du Palais des expositions, retenu pour la wilaya de Annaba.
Pour l’heure, seuls 50 participants vont présenter un panel de produits à un public de plus en plus exigeant, en matière de qualité notamment. Ce public qui est constitué de consommateurs, devra déterminer si les produits sont de qualité ou pas, à travers l’achat des produits exposés par les producteurs autorisés à commercialiser en détail leur production pour les consommateurs.

L’opération de vente vise, comme précisé par le président de la CCI, «à soutenir le pouvoir d’achat du consommateur puisque le produit est vendu directement par son producteur, sans intermédiaire». Evoquant le volet qualité, Djouadi a estimé que le consommateur algérien cherche plutôt la qualité et non la disponibilité du produit. «La disponibilité est visible à l’oeil nu, mais le consommateur cherche la bonne qualité. Une nécessité pour nos entreprises de satisfaire cette exigence tout à fait légitime», a estimé l’interlocuteur. «Aujourd’hui, les produits de nos entreprises sont de grande qualité et répondent aux normes de fabrication internationales et la plupart sont certifiés ISO, ce qui place nos entreprises au niveau des entreprises étrangères et rivalisent même avec elles», a-t-il précisé. Dans ce sens, l’homme a annoncé l’exposition de divers produits représentant différents secteurs.

Depuis l’électroménager, l’électronique et jusqu’à agroalimentaire, l’industrie mécanique en passant par les matériaux de construction, l’emballage métallique entre autres, le savoir-faire des opérateurs économiques nationaux sera soumis à rude épreuve. S’agissant de l’événement et sa portée, le directeur de la CCI Seybouse Khaled Haddad a indiqué que cela s’inscrit dans le cadre des orientations des autorités de l’Etat. «Il s’agit à travers l’organisation de ce salon de contribuer à la traduction correcte des orientations des plus hautes autorités du pays», dira le directeur de la CCI. Et d’ajouter: «Cette manifestation entre aussi dans le cadre de la promotion de la production nationale qui a atteint un niveau de qualité lui permettant de concurrencer la production mondiale».

En somme, les locataires de la Chambre de commerce de la wilaya d’Annaba visent, outre la promotion et le développement de la production nationale, la substitution de la production nationale aux importations, mais surtout pousser le consommateur algérien à consommer «made in Algeria». Les objectifs du salon, selon Khaled Haddad, vont au-delà, dans le temps et dans l’espace, de par la préservation des postes d’emploi existants et la création d’autres. Un processus qui passe par la promotion de l’investissement moteur de richesses et générateur d’emplois, mais surtout facteur d’amélioration des connaissances du potentiel de production nationale. En réalité, l’événement se veut être un espace dédié au consommateur afin de faire découvrir des produits algériens de qualité et aux producteurs pour écouter les avis et les propositions, en vue d’améliorer leurs produits.
Ainsi, le public aura son mot à dire sur la production nationale, comme ce fut le cas pour le salon «consommons algérien» qui, rappelons-le, organisé par la CCI Annaba, avait eu un franc succès.

Source de l'article : cliquez-ici