MCA : Le Mouloudia refuse de jouer….

MCA : Le Mouloudia refuse de jouer….

22
SHARE

Après avoir entamé la préparation de la rencontre de coupe d’Algérie prévue face à l’ESS le 19 mai, le report des demi-finales décidé par la FAF pour des raisons que tout le monde connaît, ainsi que la décision de la LFP de programmer le match face au CSC à la place de la demi-finale a tout simplement chamboulé le plan de travail de la direction du vieux club algérois. Cette dernière s’est retrouvée dans une situation embarrassante, notamment pour trouver des places à destination de Constantine, du moment que la décision de la LFP n’est tombée qu’en fin d’après-midi. Ainsi le Mouloudia a tout simplement demandé le report de cette rencontre.
Faire le déplacement par route épuisera l’équipe
Il faut savoir que si le Mouloudia a demandé le report, c’est à cause de l’indisponibilité des places sur le vol de Constantine. Ce qui contraindra les Mouloudéens à voyager par route et épuisera l’équipe qui vient juste de rentrer de son périple africain. En outre, les joueurs auront aussi à jouer, quatre jours après, le second match de la phase de poules face au CS Sfax. Parcourir 900 km par route, si on tient on considération le retour de l’équipe sur Alger, aura un impact négatif sur la forme des joueurs.     
Deux matchs programmés dans le même stade à une heure d’intervalle
Ce qui a aussi provoqué la colère du Mouloudia, c’est le fait qu’il y ait aussi une ambigüité dans la programmation même du coup d’envoi de la rencontre. Ce vendredi, le stade Benabdelmalek abritera une rencontre de DNA entre le MOC et l’USMAn dont le coup d’envoi est fixé à 15h, au moment où la LFP a communiqué le coup d’envoi de la seconde rencontre entre le CSC et le MCA à 16h. Ainsi, il est clair que les deux instances ne se sont pas consultées, une situation qui a provoqué la colère des responsables du vieux club algérois. De cela, il est évident que la rencontre entre le MOC et l’USMAn sera décalée de 24 heures. La direction du MCA, pour sa part, refuse qu’on prenne les choses à la légère pour caser les matchs au détriment de leur équipe qui est confrontée à un problème de réservation. 
Le report n’aura aucun impact sur l’enjeu de la rencontre
Au Mouloudia, on se demande pour quelle raison la LFP insiste à programmer le match pour ce vendredi, car son report n’aura aucun impact sur l’enjeu de la rencontre, lorsqu’on sait qu’elle mettra aux prises deux formations aux destinées diamétralement opposées, car chacune des formations est tenue par l’obligation de résultat. C’est donc tout naturellement que le Mouloudia insiste sur le report de son match face au CSC. Reste à savoir maintenant quelle sera la décision de la LFP qui tiendra compte des doléances et des arguments avancés par chaque partie

Source de l'article : cliquez-ici