Le salon de l’investissement agricole et de l’Agroalimentaire revient ce Lundi: L’agriculture:...

Le salon de l’investissement agricole et de l’Agroalimentaire revient ce Lundi: L’agriculture: un énorme gisement pour l’investissement

34
SHARE

La région possède un potentiel énorme en matière d’opportunités d’investissement dans le domaine agricole.
Le 2ème Salon de l’investissement agricole et de l’agroalimentaire se tiendra place de l’Olivier de la ville de Tizi Ouzou le 22 mai. Cette manifestation qui s’étalera jusqu’au 25 du même mois est organisée par l’Anpr (Association nationale pour la promotion rurale) en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, le ministère de l’Industrie et des Mines et les services concernés de la wilaya de Tizi Ouzou. La manifestation qui en est, cette année, à sa deuxième édition, réunira plus d’une soixantaine d’exposants venus de plusieurs wilayas.

Les organisateurs comptent, à cet effet justement, réunir autant, voire plus d’exposants, généralement des professionnels du domaine que la version précédente. L’année dernière, lors de la première édition qui s’est déroulée au mois de mai également, les participants étaient au nombre de 9000. Sur ce nombre important, quelque 3 400 étaient des professionnels activant dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

En fait, ce qui motive les jeunes de cette dynamique association à relever le défi d’une deuxième édition est la réussite de celle de l’an dernier. Mais pas que ça. Ces derniers affirment que la région possède un énorme potentiel en matière d’opportunités d’investissement dans le domaine agricole. Certains créneaux comme l’oléiculture, la production laitière, l’apiculture et l’arboriculture sont déjà en plein essor pouvant accueillir des investissements porteurs. Ce potentiel, ajoutent les organisateurs, peut participer à l’implantation, dans la région, d’une grande industrie agroalimentaire.

En fait, le travail de cette association vient combler un vide sidéral laissé par le mode d’organisation appliqué aux foires et divers salons qui se tiennent durant toute l’année. Le caractère purement culturaliste et bureaucratique de ces manifestations a toujours été une barrière à l’enclenchement d’une vraie dynamique économique.

Les capacités de la région d’abriter une véritable industrie agroalimentaire de par sa richesse en produits du terroir et de l’artisanat ont toujours été dissimulées par le caractère folklorique de l’organisation.
Depuis plusieurs années, des voix s’élèvent afin de faire appel aux professionnels de l’événementiel et de l’économie pour l’organisation des foires et salons, mais ces appels sont toujours restés sans écho.

En effet, la wilaya de Tizi Ouzou est richement dotée en matière de foires et salons de tous les produits artisanaux et agricoles du terroir, cette richesse se trouvant même souvent amenée par des initiatives des villageois qui tiennent leurs fêtes pour leurs produits. Mais hélas, ce gisement reste encore mal exploité à cause de l’absence d’expertise que peuvent apporter les professionnels des domaines inhérents.

Durant plusieurs années, il a été constaté une mauvaise approche de l’organisation des foires et salons, surtout en été. Alors que des salons se tiennent dans plusieurs communes avec des centaines d’exposants de plusieurs produits, une manne financière se perd sur les plages de la wilaya sans être captée par les exposants.
Pourtant, venus à la recherche d’acheteurs, les producteurs n’ont jamais eu accès à ce gisement laissé du côté de Tigzirt et d’Azeffoun alors que le bon sens dicte que ces salons doivent en profiter. L’intercommunalité sert aussi à cela.

Source de l'article : cliquez-ici