Théâtre: Parking chaleureusement accueillie

Théâtre: Parking chaleureusement accueillie

57
SHARE

La générale de la pièce Parking de l’association Essarkha de Skikda, présentée a été chaleureusement accueillie par les amateurs du quatrième art.
Le metteur en scène, Seifeddine Bouha, a indiqué que l’œuvre traite de l’abus de pouvoir et de la violence, des phénomènes de plus en plus présents dans les sociétés. Adaptée du texte de l’écrivain Hacène Boubrioua, cette pièce théâtrale d’une heure, présentée à la mson de la culture Mohamed-Serradj de la ville de Skikda, a traité des cas psychologiques, où des personnages usent et abusent d’autres personnages considérés «faibles» et exercent un abus de pouvoir. L’œuvre relate l’aventure d’un jeune, interprété par Raouf Boufenar, sorti prendre l’air après une dispute familiale. A sa surprise, il est menacé à l’arme blanche par un inconnu, dont le rôle a été campé par Abdelwahab Rehai, qui le forçait à dire qu’il se dirigeait au parking pour voler.

Les évènements s’enchaînent et s’entremêlent, et une mendiante, dont le rôle est campé par Ahlem Zelai, rentre en scène et incarne la femme violentée verbalement et physiquement par le personnage, venu de nulle part, qui incarne l’esprit abusif. Le public skikdi a suivi avec intérêt la générale de cette pièce, où l’humour noir, lourd de sens, a caractérisé le scénario, traitant un ensemble de tabous de la société algérienne. Il est à signaler que cette pièce de théâtre, présentée par le théâtre régional de Skikda en collaboration avec la maison de la culture Mohamed-Serradj, est la septième production de l’association El Sarkha.

Source de l'article : cliquez-ici