Un homme meurt d’une crise cardiaque après son exclusion des listes du...

Un homme meurt d’une crise cardiaque après son exclusion des listes du couffin de Ramadhan

5040
SHARE

A Mahdia, cette année, le couffin du ramadhan aura un goût de honte après ce qui vient de se produire.

Un homme de 54 ans, originaire de la commune de Mahdia, 50 km à l’est de Tiaret, a été victime, hier mercredi, d’un malaise cardiaque au niveau du siège de l’APC de Mahdia suite à l’affichage des listes des bénéficiaires du couffin de Ramadhan au niveau de l’APC de Mahdia et dont il a été exclu. B. M. était le père de quatre enfants, il faisait vivre sa famille avec le modique revenu de 5500 dinars /mois provenant du filet social.

B.M. est décédé bien avant son en arrivée à l’hôpital de la ville. Contactés par téléphone, des habitants de Mahdia ont affirmé au Matindz que le défunt a été victime d’une injustice de la part des services de la commune de Mahdia. Des comptes doivent être demandés aux organisateurs, témoignent des personnes écœurées par ce qu’elles ont vu.

Faut-il rappeler que depuis sa création, l’opération de solidarité aux familles démunies a connu à Tiaret des scandales et des malversations à cause de la mauvaise gestion dont ont fait preuve certains responsables et élus communaux. De nombreux dépassements, en effet, ont été enregistrés auparavant au niveau de certaines communes, où des fonctionnaires, des commerçants et même des familles aisées, profitent des largesses des pouvoirs publics, au moment où des ayants droit ont été écartés. Par ailleurs, d’autres bénéficiaires se sont plaints de l’insuffisance des produits distribués, où il manquait chaque fois du sucre, de l’huile ou de la farine. Les distributions se faisaient au doigt mouillé, selon les humeurs.

Ce drame qui a endeuillé une famille et fait de jeunes orphelins marquera du seau de la honte la distribution du couffin du ramadhan cette année.

De Tiaret, Khaled Ouragh

Source de l'article : cliquez-ici