Une chercheuse algérienne parmi les lauréats d’un programme boursier de l’Unesco

Une chercheuse algérienne parmi les lauréats d’un programme boursier de l’Unesco

816
SHARE

 

Isma Merad, jeune scientifique algérienne et enseignante à l’université d’Annaba, figure parmi les lauréats sélectionnés par le programme “l’Homme et la biosphère” pour les jeunes scientifiques, qui accorde chaque année, et ce depuis 1989, des bourses. La liste des lauréats 2017 a été annoncée par le Conseil international de coordination du programme de l’Unesco, réuni à Paris (France) du 12 au 15 juin.

La jeune scientifique algérienne, qui fait partie d’une liste de 7 lauréats, a été retenue pour ses travaux de recherche portant sur l’impact des activités anthropiques sur le lac El Mellah, situé à El Kala, dans la wilaya d’El Tarf. Ces travaux visent à évaluer la santé du lac à travers une espèce sentinelle : Cerastoderma glaucum (Mollusca, Bivalvia).

Selon l’Unesco, les lauréats de cette bourse peuvent percevoir 5 000 dollars, afin de les encourager à entreprendre des travaux sur les écosystèmes, les ressources naturelles et la biodiversité.

 

Source de l'article : cliquez-ici