Tassadit Claire Houd, figure de la cause harkie : de Cevital… jusqu’aux...

Tassadit Claire Houd, figure de la cause harkie : de Cevital… jusqu’aux portes du parlement français

3800
SHARE
La candidate aux législatives françaises du mouvement la République en Marche : Tassadit Claire Houd, dans la deuxième circonscription d’Eure et Loire, a été  qualifiée pour le deuxième tour prévu le Dimanche 18 Juin 2017 comme nous pouvons l’apprendre sur ce lien : https://www.lefigaro.fr/elections/resultats/eure-et-loir-28/montreuil-28267/#LG2017
Tassadit a été élue au premier tour avec 33.67 % des voix pour le mouvement en Marche qu’elle avait rejoint en 2015. Cette candidate est, surtout, connue pour son engagement pour la cause harkie étant elle-même fille de harki et ayant lancé à 26 ans un fond pour honorer la mémoire des combattants ayant choisi la France contre le peuple algérien comme le dit elle-même haut et fort dans une contribution que vous pouvez lire ici :  http://www.huffingtonpost.fr/claire-tassadit-houd/en-marche-legislatives-societe-civile_a_22097260/?xtor=AL-32280680?xtor=AL-32280680  
Son activisme pour cette cause passe par toutes sortes de lobbying, de groupes de pressions et de réunions comme en ce jour de 8 avril 2017 au sénat ou elle est coordinatrice d’Eure et Loire pour la réunion nationale des harkis comme il est indiqué sur ce lien :  http://www.harkisdordogne.com/2017/03/reunion-nationale-des-harkis-colloque-reconnaissance-et-reparations-le-samedi-8-avril-2017-au-senat.html
Ce qui est sidérant dans l’histoire de cette dame est qu’elle ait été choisie en juillet 2015 par Mr Issad Rebrab pour diriger un service aussi stratégique que la Direction des Ressources Humaines de la société CEVITAL comme l’indique clairement son CV disponible sur ce lien : 
Comment une personne comme Mr REBRAB qui brandit son nationalisme à chaque interview a-t-il pu préférer une fille de harki aux centaines d’algériens aussi compétents et diplômés pour cette fonction au sein d’une entreprise Algérienne ? Pourrait-il comprendre que ce geste puisse être interprété comme une insulte au martyr du million et demi d’Algériens tombés pour que Mr Rebrab puisse lui-même vivre librement et travailler dans une Algérie libérée ? Tant de questions qui nous mettent mal à l’aise et qui choquent notre mémoire. 
Merouane B. 

L’article Tassadit Claire Houd, figure de la cause harkie : de Cevital… jusqu’aux portes du parlement français est apparu en premier sur Algérie Part.

Source de l'article : cliquez-ici