L’Arabie saoudite et Israël négocieraient pour établir des liens économiques

L’Arabie saoudite et Israël négocieraient pour établir des liens économiques

53
SHARE

TSA
L’Arabie saoudite et Israël négocieraient pour établir des liens économiques

L’Arabie saoudite et Israël seraient en négociations pour l’établissement de liens économiques entre les deux pays, rapporte le journal israélien Haaretz ce samedi.

Des sources arabes et américaines citées par le journal britannique The Times révèlent que les premières étapes en vue d’établir des liens entre les deux plus grands ennemis de l’Iran commenceraient petit à petit. Cela se manifesterait notamment par permettre aux entreprises israéliennes d’opérer dans la région du Golfe et d’autoriser la compagnie aérienne israélienne El Al d’utiliser l’espace aérien saoudien.

Des sources proches de l’Arabie saoudite ont cependant tempéré en indiquant que l’amélioration des relations entre les deux pays ne serait rien d’autre qu’un vœu pieux de la part de l’administration américaine dans le cadre de la promesse du président Trump d’obtenir le traité de paix « ultime » au Moyen-Orient.

L’article britannique cité par Haaretz suggère également que la perspective de relations avec Israël aurait également pu jouer un rôle dans la décision de l’Arabie saoudite et ses alliés de rompre les relations avec le Qatar afin de faire pression sur ce dernier dans le but qu’il cesse de soutenir le Hamas.

| LIRE AUSSIDÉCRYPTAGE. Comprendre la crise entre le Qatar et ses voisins

Le ministre de la Défense israélien, Avigdor Lieberman, a déclaré plus tôt en juin que la crise diplomatique entre le Qatar et les pays arabes de la région ouvrait des opportunités pour la coopération. Mais il a également affirmé que lier une solution au conflit avec les Palestiniens et les relations qu’entretient Israël avec les autres pays du Moyen-Orient est une erreur.

« Les pays arabes qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar ne l’ont pas fait à cause d’Israël et pas à cause du conflit palestinien, mais bien à cause de leur peur du terrorisme islamique radical », a déclaré le ministre israélien, ajoutant que « toute tentative de lier le conflit palestinien avec les relations bilatérales d’Israël avec les pays arabes modérés est une approche erronée. Le fait est que nous avons signé des accords de paix avec l’Égypte et la Jordanie sans que cela n’ait rien à voir avec le conflit palestinien. Il y avait une connexion, mais sans l’attente d’une solution. Ici également, il est interdit de conditionner le développement de relations avec les pays arabes modérés à la résolution du conflit palestinien ».

L’Arabie saoudite et Israël négocieraient pour établir des liens économiques

Source de l'article : cliquez-ici