Eclairage. Comment les saoudiens vont débloquer 7 milliards de dollars pour casser...

Eclairage. Comment les saoudiens vont débloquer 7 milliards de dollars pour casser BEin Sports et lancer PBS Sports

1126
SHARE

La crise actuelle entre le Qatar et le reste des monarchies du Golfe pourrait bouleverser le monde du sport et des médias. Des domaines qui ne s’attendaient surement pas à connaitre des remous des suites de désaccords diplomatiques au moyen orient.

En effet, le groupe média BEin Sports qui détient les droits de retransmission des plus grands événements sportifs mondiaux pour le monde arabe vient d’être interdit aux Emirats arabes unis, en Arabie Saoudite et au Bahreïn.

L’Egypte, qui des le début de la crise a suivi aveuglement ses alliés du golfe va probablement faire de même, et les déboires de Bein Sport ne font que commencer.

En plus du boycott, les monarchies du Golfe contrattaquent. L’Arabie Saoudite et l’Egypte viennent d’annoncer la naissance prochaine d’un bouquet de chaines gratuites, appelé PBS Sports et créé de toutes pièces pour casser BEin Sports.

Prés de 7 milliards de dollars vont être mis sur la table afin de créer les 11 chaines sportives qui diffuseront notamment les matchs de football gratuitement en arabe pour le plus grand bonheur des téléspectateurs de la région.

Ces chaines TV diffuseront en HD sur le satellite Arabsat et une conférence de presse à ce sujet est prévue pour Mercredi 21 juin prochain.

BEin Sports en Français avait déjà essuyé une sérieuse déculottée il y a un mois de cela en perdant les droits des plus grands événements sportifs en Français au profit de l’opérateur SFR sport.  C’est maintenant les chaines arabophones qui sont menacées.

La coupe du monde, le coup de grâce 

Mais le coup de grâce pourrait bien être porté par les monarchies du golfe à son voisin Qatari à l’occasion de la coupe du monde 2022. Un événement que le Qatar prépare depuis longtemps, en dépensant sans compter quitte à flirter avec la légalité.

On se rappelle que des rumeurs de corruption avaient entaché l’élection de l’émirat gazier, qui aurait été favorisé pour l’obtention de la coupe du monde 2022. Des bruits auxquels le Qatar avait répondu à coup de relations publiques et publicités idylliques. Un blanchiment payé cash. Aujourd’hui, si des pays comme l’Egypte, l’Arabie Saoudite ou le Yémen, décidaient de tourner le dos à cet événement, l’argent ne servirait probablement plus à grand-chose.

L’article Eclairage. Comment les saoudiens vont débloquer 7 milliards de dollars pour casser BEin Sports et lancer PBS Sports est apparu en premier sur Algérie Part.

Source de l'article : cliquez-ici