Huit marchés de gros de fruits et légumes en cours de réalisation...

Huit marchés de gros de fruits et légumes en cours de réalisation à l’échelle nationale

42
SHARE

AIN DEFLA – Au total, huit (8) marchés de gros des fruits et légumes sont en cours de réalisation à l’échelle nationale, a affirmé samedi à Aïn Defla le ministre du Commerce, Sassi Ahmed Abdelhafidh.

De ces infrastructures, deux entreront en activité au courant du troisième trimestre de l’année 2017, en l’occurrence celles de Sétif et Aïn Defla, a indiqué M. Sassi qui inspectait le projet de réalisation du marché de gros des fruits et légumes de Bourached (12 km à l’ouest d’Aïn Defla) dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya.

Les marchés restants seront réceptionnés au courant de l’année 2018, a-t-il ajouté, exhortant les responsables de ces projets à parachever les travaux restants et à respecter les délais de leur livraison.

Une fois les huit marchés en question réceptionnés dans leur totalité, les travaux de réalisation d’autres structures du genre seront lancés, a affirmé le ministre, estimant nécessaire d’associer le secteur privé à cette opération.

« Les marchés de gros des fruits et légumes jouent assurément un rôle important en matière de régulation du marché et de lutte contre les pratiques frauduleuses et il y a lieu d’associer toutes les énergies pour la concrétisation de pareil objectif », a-t-il soutenu.

Tout en faisant état d’une production abondante en matière de fruits et légumes cette année, le ministre a relevé toutefois que le défi réside dans la transformation, l’emballage et  l’exportation des produits, invitant les agriculteurs et l’administration à travailler en symbiose pour que cet objectif une réalité palpable.

Après avoir écouté un exposé exhaustif sur le projet de réalisation du marché de gros de Bourached, Sassi Ahmed Abdelhafidh a instruit les responsables de ce projet à parachever les travaux restants afin que cette infrastructure soit livrée au cours du troisième trimestre de l’année en cours.

« Le fait de savoir que l’entrée en activité de ce marché qui assure les besoins en fruits et légumes de six wilayas limitrophes à Aïn Defla contribuera à la mise en place de plus de 2500 postes d’emploi doit normalement vous inciter à vous surpasser et à l’achever dans les délais fixés », leur a-t-il fait remarquer.

Le ministre s’est par la suite rendu dans la commune d’Aïn Soltane où il a inspecté les chambres de stockage sous froid d’une capacité de 18 000 m3 appartenant à un opérateur privé.

Il s’est, à cette occasion, attardé sur l’importance du stockage sous froid dans la préservation de la production et de la stabilisation des prix des différents produits, appelant à la nécessité d’accorder les facilités nécessaires aux privés désireux d’investir ce créneau.

Au cours de sa présentation des capacités de stockage sous froid de la wilaya, le directeur des services agricoles (DSA), Boudjemaâ Zerrouk, a indiqué que la quantité de pomme de terre stockée dans le cadre du Cyrpalac sera égale à 55 000 tonnes, soit plus de la moitié du besoin national (100 000 tonnes) pendant la période dite de soudure.

Soutenant que la wilaya d’Aïn Defla couvre à l’heure actuelle 30% des besoins nationaux de ce tubercule, il a signalé que le déstockage de la production en temps opportun permet de combattre la rareté du produit sur la marché et la diminution des tensions y afférentes.

A l’entame de sa visite, M. Sassi s’était rendu au nouveau siège du centre de wilaya du registre du commerce.

Il a au cours de son intervention mis en exergue l’importance du dépôt des comptes sociaux des commerçants, relevant qu’en sus de la protection du commerçant, cette opération permet d’avoir une banque de données sur le tissu économique de la wilaya.

De leur côté, les responsables locaux du secteur du commerce ont fait état de plus de 30 000 commerçants inscrits à cette structure à fin mai dernier, faisant remarquer que 8 communes de la wilaya (sur un total de 36) concentrent à elles seules plus de 70 % du nombre des commerçants inscrits.

Source de l'article : cliquez-ici