Il aura réussi, jeudi soir, un show exceptionnel au stade de Tizi...

Il aura réussi, jeudi soir, un show exceptionnel au stade de Tizi Ouzou: Mohamed Allaoua : “Les Algériens adorent faire la fête !”

1081
SHARE

Ils étaient près de 10 000 fans à avoir pris d’assaut le vieux stade Oukil-Ramdane, situé au cœur même de la ville des Genêts, pour vivre une soirée de folie.

Mais c’est fou ce que la grande vedette de la chanson kabyle, Mohamed Allaoua, suscite comme engouement populaire à chaque gala qu’il anime en salle ou en plein air, que ce soit en Algérie ou à l’étranger. En tout cas, cet artiste si vénéré par les jeunes et les moins jeunes, aura réussi un véritable tabac jeudi soir à Tizi Ouzou où ils étaient près de 10 000 fans à avoir pris d’assaut le vieux stade Oukil-Ramdane situé au cœur même de la ville des Genêts pour vivre une soirée de folie.
Toujours ambiant sur scène et véritable charmeur de foules, Alloua aura réussi son show et allumé un public en délire qui ne demandait qu’à se défouler en cette belle soirée estivale qui sied bien à l’ambiance particulière du Ramadhan.
Même si le billet d’entrée était fixé à 500 DA, elles étaient nombreuses les familles à avoir titillé leur budget en ce mois de dépenses folles pour se payer, en fait, de grands moments de bonheur et d’extase que lui aura offert le chanteur vénéré qui a puisé dans ses meilleurs tubes, anciens et nouveaux, dont le succès est tout simplement exceptionnel. A vava Cheikh, Lynda, Thazamiyi, Aâyigh, Taqvaylith, El hubiw amezwaru ou encore Thafat n’dounithiw et bien d’autres tubes qui font la gloire et la richesse du répertoire de l’inégalable Allaoua ont été entonné sur du “100 000 volts” et le public visiblement enivré par cette ambiance hystérique aura chanté et dansé durant toute la nuit à un tel point que l’idole des jeunes avait bien du mal à quitter ce public en or vers… 2h du matin. “Allaoua est unique en son genre car il sait mettre beaucoup d’ambiance et a l’art de communiquer avec son public”, nous dira un père de famille venu d’Azazga avec toute sa smala pour ne pas rater un tel rendez-vous. “Sincèrement, ce fut une grosse et belle surprise pour moi car je m’attendais à un grand public comme d’habitude à Tizi Ouzou mais pas à ce point-là”, nous a avoué Mohamed Alloua que nous avons pu joindre vers 3h du matin à l’hôtel Ittourar où il avait pu trouver paisiblement refuge pour échapper à la marée humaine qui l‘attendait à sa descente de la scène érigée en la circonstance au stade Oukil-Ramdane. “J’adore les galas en plein air et avec un public pareil, il fallait  se lâcher sur scène et se défouler au maximum. Les Algériens sont des fêtards qui adorent les belles soirées du Ramadhan mais c’est quand même malheureux que de telles soirées se limitent au mois sacré, alors qu’il faut multiplier de tels galas à travers tout le pays et ce durant toute l’année”, nous dira encore l’artiste qui a déjà donné un concert la semaine passée à l’hôtel El-Aurassi, et qui donne encore rendez-vous à ses milliers de fans ce mercredi 21 juin à Boudjima, une localité de la Kabylie maritime qui aura abrité, cette année, de belles soirées du Ramadhan.
Enfin, Mohamed Allaoua a fini par nous confier qu’il prépare activement un nouvel album qui sortira en juillet et qui comprendra neuf nouvelles chansons dont une en … arabe, ce qui constituera une grande première pour le grand chanteur kabyle.

Source de l'article : cliquez-ici