Les vaches qataries au cœur d’une passe d’arme entre Al Jazeera et...

Les vaches qataries au cœur d’une passe d’arme entre Al Jazeera et Al Arabiya

70
SHARE

TSA
Les vaches qataries au cœur d’une passe d’arme entre Al Jazeera et Al Arabiya

La crise entre le Qatar et l’Arabie Saoudite et ses alliés prend une autre forme, cette fois loufoque. En plus des tensions diplomatiques extrêmes entre les quatre pays, une guerre médiatique larvée oppose leurs médias. Une guerre où chaque partie « dénonce » les manœuvres scabreuses de l’autre partie.

| LIRE AUSSI : Entre le Qatar et ses voisins, une guerre d’influence via de puissants médias

Après avoir fait le tour des sujets brûlants tels que les fuites d’emails compromettants de l’ambassadeur des Émirats à Washington ou bien la diffusion des appels enregistrés, voilà que les médias saoudiens s’intéressent aux vaches qataries.

La chaîne saoudienne Al Arabiya a publié, dimanche 18 juin, un article sur son site internet retraçant les difficultés que connaissent les vaches qataries, notamment en matière d’alimentation, en raison du blocus de ses voisins. La chaîne d’information saoudienne basée aux Émirats arabes unis est formelle : les vaches qataries produiront moins de lait prochainement à cause du blocus, mais aussi de la chaleur.

« Avec des températures qui avoisinent les 50°, les vaches pourraient produire moins de lait car elles souffrent de chaleur », affirme Al Arabiya. Le Qatar a notamment décidé d’importer 4000 vaches pour faire face au blocus imposé par ses voisins.

Une sortie à laquelle la chaîne Al Jazeera n’a pas manqué de répondre. Ce lundi 19 juin, elle a répliqué, accusant Al Arabiya de « décadence sans précédent ».

« Du piratage de l’agence officielle qatarie au lait turc en passant par l’estomac qatari jusqu’aux souffrances des vaches, certains médias du Golfe connaissent une décadence sans précédent », a répondu Al Jazeera. Et de conclure en citant des tweets, « de la bouse de nos vaches, Al Arabiya a excellé. Finalement, il n’y a que les vaches qui comprennent leurs semblables quand elles se plaignent de la chaleur et du manque de leur lait ».

Ce lundi, le ministre qatari des Affaires étrangères a déclaré que son pays refusait toute négociation sous « l’embargo ». « Nous refusons de négocier sous l’embargo, et nos affaires intérieures, y compris l’avenir de la chaîne Al Jazeera, ne sont pas négociables », a-t-il déclaré…selon Al Jazeera.

Les vaches qataries au cœur d’une passe d’arme entre Al Jazeera et Al Arabiya

Source de l'article : cliquez-ici