Saison estivale/ Bedoui somme les collectivités locales d’agir contre la « mafia des...

Saison estivale/ Bedoui somme les collectivités locales d’agir contre la « mafia des plages »

99
SHARE

Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui, a menacé les responsables des collectivités locales des wilayas côtières de lourdes sanctions s’ils persistent dans leur nonchalance. Pour M. Bedoui, il faut que les responsables locaux s’activent pour faire de la saison estivale 2017 un succès, en neutralisant notamment la « mafia des plages ». Un discours ressassé depuis des décennies sans que des changements notables ne soient observés.   

Le ministre a affirmé, en marge d’une visite qu’il a menée ce lundi dans la wilaya de Tipaza, que la rigueur est de mise cette année dans l’application des mesures prise par son département afin de donner un nouveau souffle au tourisme local. Pour ce faire, M. Bedoui appelle les collectivités locales à renouer avec le travail de terrain en étant au plus proche des citoyens et se défaire des anciennes méthodes. Sans quoi, le ministère va sévir en imposant de sévères sanctions.

«J’appelle à ce que la loi soit appliquée dans son intégralité et sans distinction pour mettre fin aux activités et aux agissements de la mafia des plages qui contraint les familles algériennes à payer un droit de passage», a-t-il ordonné, appelant les walis, les chefs de daïras et les P/APC des wilayas côtières à saisir l’occasion de la saison estivale 2017 pour mettre sur pieds de véritables partenariats avec les acteurs du domaine du tourisme pour ériger une véritable économie qui puisse tirer profit du potentiel existant.

Le constat fait par M. Bedoui et les solutions préconisées sont les mêmes depuis des décennies sans que des résultats probants ne soient observés. Il faut croire que des liens très étroits sont tissés entre cette mafia et les autorités locales.

Massi M.

Cet article Saison estivale/ Bedoui somme les collectivités locales d’agir contre la « mafia des plages » est apparu en premier sur Algérie Focus.

Source de l'article : cliquez-ici