Les importations se maintiennent à un niveau anormalement élevé

Les importations se maintiennent à un niveau anormalement élevé

93
SHARE

TSA
Les importations se maintiennent à un niveau anormalement élevé

Malgré les mesures prises par le gouvernement, les importations restent à un niveau anormalement élevé. Durant les cinq premiers mois de l’année en cours (de janvier à mai), elles se sont établies à 19,67 milliards de dollars contre 19,86 milliards durant la même période 2016, soit un recul de seulement 0,98%, selon les chiffres officiels des Douanes publiés ce mardi 20 juin via l’agence officielle.

À ce rythme, les importations devraient dépasser les 47 milliards de dollars pour l’ensemble de l’année. Ce qui va contrarier fortement les objectifs du gouvernement de ramener les importations à 35 milliards de dollars. C’est d’autant plus inquiétant que le gouvernement a littéralement bloqué les importations ces derniers mois en instaurant les licences d’importation et en durcissant les contrôles sur les importateurs. Des dispositifs qui semblent avoir atteint leurs limites.

Un déficit commercial en baisse

Malgré ce niveau élevé des importations, le déficit commercial de l’Algérie s’est chiffré à 3,97 milliards de dollars sur les 5 premiers mois de l’année 2017, contre 8,71 milliards sur la même période de 2016, soit une baisse de 54,4%.

Cette bonne performance a été rendue possible par la hausse des exportations. Elles ont augmenté à 15,7 milliards entre janvier et fin mai de l`année en cours contre 11,15 milliards sur la même période de 2016, soit une hausse de 40,77%, précise le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnisd). Cette hausse s’explique par l’embellie des cours du pétrole par rapport à l’année dernière.

Les importations se maintiennent à un niveau anormalement élevé

Source de l'article : cliquez-ici