Lutte contre le tabagisme à naâma: Les chiffres qui tuent !

Lutte contre le tabagisme à naâma: Les chiffres qui tuent !

101
SHARE

A l’instar des caisses de sécurité sociale de toutes les wilayas du pays, l’agence Cnas de la wilaya de Naâma a lancé du 13 au 15 juin courant, une campagne de sensibilisation de lutte contre le tabagisme sous le thème : «Le tabac tue, libérez-vous de son emprise».

Ces journées d’information qui ont été organisées au niveau des structures de la caisse (Direction, CP, antennes et annexes), ont été également marquées par des portes ouvertes, où, des expositions de supports d’information, des dépliants et des flyers expliquant le danger que peut provoquer la cigarette sur la santé du citoyen, ont été mis à la disposition du public.

De ce fait, une couche de la société bien spéciale a été ciblée, des citoyens bien déterminés, en l’occurrence les personnes fumeuses, principalement, les assurés sociaux et leurs ayants droit et ce, afin de les informer sur les risques du tabagisme et les complications découlant de la consommation du tabac.
Cette campagne, la première en son genre sur le tabagisme, rentre dans le cadre d’un volet relatif à la prévention de certaines maladies qui peuvent nuire à l’état de santé du citoyen, notamment, les maladies causées par la consommation du tabac.

On apprend par ailleurs, selon un sondage national réalisé par la Cnas au courant du mois de mai dernier et qui a touché près de 36 000 assurés sociaux, que les chiffres présentés par les responsables de l’agence, sont à
craindre : 15,3 de cigarettes sont consommées quotidiennement par les algériens, 50,7% des fumeurs prennent entre 10 et 20 cigarettes par jour et 5,6% fument 31 cigarettes et plus par jour, alors que l’âge moyen des débutants du tabac est de 9 à 17 ans.

Pour l’OMS, le tabac tue près de 15 000 personnes par jour. Le tabac, donc, est nocif à la santé, il a fait et continue à faire des ravages au sein de la société, que même les non-fumeurs, membres d’une même famille, ou autres proches des consommateurs de tabac, ne sont pas épargnés par les effets néfastes qui peuvent découler de la cigarette.
La Cnas, donc, est consciente des saignées de dépenses causées par le tabac, et qui dit tabac, dit les différentes maladies (complications cardio-vasculaires, brancho-pulmonaires, ORL, cancers…).

Source de l'article : cliquez-ici