Une grande partie du bidonville éradiquée: Démolition de 150 constructions illicites au...

Une grande partie du bidonville éradiquée: Démolition de 150 constructions illicites au site de «Hayet Regency»

77
SHARE

Dans le cadre des opérations d’éradication des bidonvilles ceinturant la ville d’Oran. Plus de 150 constructions illicites ont été démolies, au site «Hayet Regency» dans la commune de Sidi Chahmi, après le relogement des familles, apprend-on de sources proches de la wilaya d’Oran.

Une grande partie de ce bidonville qui défigurait le visage de la ville a été éradiquée. Nos sources indiquent que d’autres constructions illicites seront rasées, après le relogement du reste des familles. A l’issue de ces relogements tout le site sera éradiqué et un important portefeuille foncier sera récupéré.

Ces démolitions font suite aux dernières recommandations du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales concernant l’assainissement des zones urbaines, particulièrement, les différents groupements de constructions illicites. Selon nos sources, cette zone est destinée à la réalisation de logements promotionnels ainsi que de grands projets, dans différents secteurs, tels que la santé et le logement. Ces démolitions viennent s’ajouter à plus de 400 constructions illicites éradiquées, en 2016 dans la daira d’Es Senia.

Ces opérations ont ciblé, principalement, les bidonvilles, a l’instar de ‘Douar El Arab’, la ‘Carrière’, l’ex résidence universitaire la «CUMO», le bidonville «Sbika»… D’autres démolitions ont touché des constructions réalisées sans permis de construire notamment à la cité ‘200 logements’ et au centre du chef-lieu de commune. Nos sources signalent qu’à l’issue des ces démolitions les terrains ont été récupérés et une clôture aussitôt installée pour éviter d’autres squats. Les services techniques de la commune d’Es Senia, contactés à ce sujet ont assuré que ces terrains serviront pour la réalisation d’équipements d’utilité publique. A ce titre, les services de l’APC ont réalisé un terrain de foot sur un terrain récupéré à la ‘CUMO’ et un autre terrain va servir à la réalisation d’une antenne administrative.

Les dernières opérations de démolition ont eu lieu il y a, plus d’un mois où 12 construction illicites érigées à l’intérieur de l’ex fabrique de lait, à Ain El Beida ont été démolies. Les autorités locales ont, récemment, donné leur feu vert aux APC, pour une vaste opération de démolition de ces constructions. Les services de la wilaya d’Oran, en collaboration avec les services de Sécurité, comptent sévir contre le phénomène des constructions illicites, qui ceinturent la ville d’est en ouest. Avec plus de 10.000 habitations illégalement érigées, à travers les communes de la wilaya dont 4.000 pour la seule commune d’Es-Sénia, les autorités locales ont, récemment, donné leur feu vert pour une vaste opération de démolition de ces constructions.

Dans la localité d’Aïn El-Turk, 30 villas et 40 habitations réalisées, sans permis de construire, sur des terrains domaniaux, ont été rasées, en présence des pouvoirs publics.

Les responsables locaux préconisent, la mise en place d’une stratégie de lutte contre le phénomène de prolifération des constructions illicites. Cette stratégie doit prendre en considération l’application des textes réglementaires et la nécessité de reboiser les sites après l’expulsion des indus occupants. « Nous avons recensé entre 9.000 et 10.000 constructions illicites et logements de fortune, dont un grand nombre a été dénombré dans les bidonvilles des communes de Sidi Chami, Es-Sénia, Bir El-Jir et Gdyel », a-t-on confirmé.

Selon nos sources, toutes les daïras et communes de la wilaya seront touchées par ces opérations de démolitions. Plusieurs sites sont identifiés où des citoyens, en toute impunité, ont accaparé des sites et des assiettes foncières pour ériger des bidonvilles, à l’instar de la daïra d’Arzew qui cumule 850 habitations illicites réparties sur des bidonvilles implantés le long de la façade maritime de Cap Carbon, Oued Zabana, Hai Gourin et El Mohgoun qui seront rasés.

Selon un rapport de la commission de l’aménagement urbain et de l’équipement de l’Assemblée populaire de wilaya, 155 bidonvilles ont été recensés, à travers les différentes communes de la wilaya. Elles font apparaître que pas moins de 32 bidonvilles ont été recensés, dans la seule commune d’Oran. Deux grands bidonvilles ont déjà été rasés. Il s’agit de ceux du ‘Virage’ de Ain El Beida et Chekloua. Pour ces deux seules sites, pas moins de 500 habitations illicites ont été éradiquées et un important porte-feuille foncier récupéré.

Source de l'article : cliquez-ici