Circoncision et solidarité

Circoncision et solidarité

74
SHARE

La clémence notée sur les marchés a été appuyée par une solidarité sans faille, oeuvre des différents organismes. Un Ramadhan fait de clémence et de piété à Béjaïa.
À l’instar des autres communes relevant de la wilaya, Béjaïa a été au rendez-vous avec la solidarité ramadhanesque à travers plusieurs actions inscrites aussi bien à l’actif de l’APC que du mouvement associatif. Qu’il s’agisse du couffin du Ramadhan, des restos de la rahma ou de la circoncision collective d’enfants issus du milieu défavorisé, c’est le branle-bas de combat afin de venir en aide aux familles des couches démunies pour atténuer, un tant soit peu, les charges de ce mois sacré qui se singularise par des dépenses importantes.

Outre le traditionnel restaurant «Maïdet Ramadhan» à l’école Ibn Rochd qui accueille depuis le début du mois de jeûne plus de 450 personnes par jour pour qu’ils se restaurent avec un repas équilibré et copieux; l’APC de Béjaïa a opté cette année pour des bons d’achat d’une valeur de 500 DA. «Nous avons commencé l’opération de remise de bons d’achat de 500 DA depuis le 14 du mois en cours. Cette opération a touché quelque 3897 familles que les services ont recensées à travers la wilaya. Cela en plus des autres aides qui ont touché les personnes aveugles, les personnes âgées et les handicapés avec respectivement 700 DA et 500 DA par personne pour un total de 1 829 bénéficiaires également. A noter que 811 famillesbénéficiaires bénéficieront d’aides sociales en fonction des dossiers fournis aux services communaux.

L’association «El ouaâda», de Mabrouk Hamouche a offert aux démunis quelque 900 couffins à travers trois grandes opérations organisées à l’école des chouhada Hitouche durant ce mois sacré.
Par ailleurs, l’opération de circoncision collective a eu lieu dans la journée de samedi dernier, toujours au profit des enfants issus de familles nécessiteuses. L’association Rahma a organisé une opération qui a touché plus de 15 enfants tout comme le Croissant-Rouge algérien qui multiplie des actions de ce genre La joie des parents était indescriptible, même si leurs enfants ont été quelque peu récalcitrants à l’idée de se faire circoncire. Mais cela n’a pas gâché, pour autant, la fête. Habillés de leurs tuniques blanches immaculées et de tarbouches, les enfants étaient très beaux et surexcités.

Source de l'article : cliquez-ici