Abdelouahab Rahim et Ziamni Sonia, les ambitions secrètes d’un couple milliardaire

Abdelouahab Rahim et Ziamni Sonia, les ambitions secrètes d’un couple milliardaire

189
SHARE

En 2009, il avait étonné tous les Algériens avec son projet pharaonique d’Alger Medina. Sur 100 ha le long de la baie d’Alger, aux Pins maritimes, à l’est de la ville, il voulait offrir à Alger une nouvelle cité hyper-moderne avec deux tours d’affaires, un centre commercial de 35 000 m², un hôtel de 500 chambres, deux immeubles de 168 appartements de grand standing, un parc aquatique et une marina pour 600 bateaux de plaisance. Un boulevard, aussi large que les Champs-Élysées et bordé de 2 000 oliviers centenaires… importés d’Espagne. 

Jusqu’à 2009, personne ne connaissait Abdelouahab Rahim. Ce businessman qui a fait fortune en Suisse est revenu incognito en Algérie durant les années 90. Marié à une certaine Soraya Hamiani, il était le beau-frère de Réda Hamiani, à l’époque le patron de l’influent FCE. Pour réaliser son projet, il avait besoin de 2,5 milliards de dollars. Tout cet argent était nécessaire pour créer 10 000 emplois et attire “100 000 visiteurs par jour”. Rahim en aventurier qui n’a peur de rien demande à la Bourse d’Alger un emprunt obligataire de 8,3 milliards de dinars (89 millions d’euros).

Mais cette opération se solde par un échec et l’homme d’affaires ne récolte que 2,36 milliards Da. A l’époque, les mauvaises langues ont expliqué cet échec par son divorce avec sa femme issue de la richissime famille des Hamiani. Une famille qui aurait actionné ses réseaux dans les hautes sphères de l’Etat pour saboter le mégaprojet de Rahim.

Ce dernier se remet tout de même de cette difficile épreuve. En 2011, il se remarie avec la jeune entrepreneuse Ziamni Sonia qui fut  jusqu’à 2010 la directrice du projet Medina d’Alger. Avec sa nouvelle femme, Rahim va repartir à la reconquête des affaires. Les investigations d’Algériepart ont démontré que Ziamni Sonia est présente dans presque toutes les entreprises de l’empire Rahim. Actionnaire ou membre du conseil d’administration, la jeune entrepreneuse, née en 1982, joue un rôle important dans toutes les entreprises de son mari.

Nous la retrouvons par exemple à la tête de Divinex, la toute dernière entreprise de Rahim lancée en janvier 2017. Sa femme Sonia est l’un des membres du Conseil d’administration de cette entreprise qui importe des produits cosmétiques. Elle est également l’associée de son mari dans la Sarl Neylone, dont les statuts ont été modifiés le 26/04/2016. Il s’agit d’une société d’investissement tous secteurs confondus.

Sonia Ziamni est associée dans la BETEIG ENGENEERING qui assure la maintenance et la construction des canalisations d’hydrocarbures et les ouvrages destinés à la distribution des hydrocarbures. Le conseil d’administration de la SPA ARSNC, une entreprise BTP, accueille aussi Sonia Ziamni. Celle-ci est impliquée dans la gestion et le capital de la société Sarl Medina Média qui est une agence de communication et une entreprise de diffusion et d’édition.

Rares sont les entreprises d’Abdelouahab Rahim où sa jeune épouse Sonia ne joue pas un rôle prépondérant. Le couple ambitieux investit dans tous les secteurs et déniche les bonnes affaires tout en entretenant le mystère sur les relations qu’il entretient aujourd’hui avec cette même sphère politique qui saboté, quelques années auparavant, dans des circonstances troublantes le projet d’Alger Média.

 

L’article Abdelouahab Rahim et Ziamni Sonia, les ambitions secrètes d’un couple milliardaire est apparu en premier sur Algérie Part.

Source de l'article : cliquez-ici