Nécessité pour les entreprises nationales d’œuvrer à la réalisation des objectifs du...

Nécessité pour les entreprises nationales d’œuvrer à la réalisation des objectifs du plan d’action

140
SHARE

ALGER – Les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) ont mis en avant jeudi, lors du débat autour du plan d’action du gouvernement, la nécessité pour les entreprises et les institutions nationales, notamment les universités, les banques et les communes d’œuvrer à la réalisation des objectifs tracés par le plan d’action du gouvernement.

Dans ce contexte, la députée Farida Si Nacer du parti Alliance Nationale Républicaine (ANR) a appelé « les entreprises nationales, notamment les entreprises stratégiques à mettre fin aux méthodes de gestion archaïques », relevant l’impératif pour ces entreprises d’adopter et de généraliser l’usage des nouvelles technologies « pour le gain qu’elles apportent en terme de temps et de revenus ».

Pour sa part, la députée Souad Lakhdari du parti Front de libération nationale (FLN) a mis en avant la nécessité d’intensifier les recherches scientifiques pertinentes visant à développer l’économie nationale tel que stipulé par le plan d’action du gouvernement, appelant par la même occasion à maintenir les classes préparatoires de l’Université de la formation continue (UFC).

Son collège du même parti, Telli Madhi a appelé « les entreprises nationales à œuvrer à la réalisation des objectifs tracés par le plan d’action du gouvernement », particulièrement ceux ayant trait au « secteur de la jeunesse et de l’emploi ».

Hayet Dendani, issue de la même formation politique a souligné quant à elle l’importance « d’accélérer la modernisation des banques et des institutions financières » en vue de poursuivre la mise en œuvre du nouveau modèle économique national adopté par l’Algérie.

Le député El Ourdi Bedmadji du Parti de la liberté et de la justice (PLJ) a exprimé le « soutien » de sa formation politique au plan d’action du gouvernement qui vise à « instaurer l’Etat de droit, appliquer la loi, diminuer la facture d’importation et soutenir le produit national ».

Farida Ghomra, députée du Mouvement de la société pour la paix (MSP) a salué les efforts de l’Algérie visant à promouvoir la paix et la stabilité dans plusieurs pays, outre son soutien aux peuples colonisés notamment les deux peuples sahraoui et palestinien.

Source de l'article : cliquez-ici