Liberté de la presse: Reporters Sans Frontières interpelle le Premier ministre Abdelmadjid...

Liberté de la presse: Reporters Sans Frontières interpelle le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune

62
SHARE

« Reporters sans Frontières » a interpellé vendredi 23 juin 2017 le Premier ministre Abdelmadjine Tebboune au sujet de la liberté de la presse en Algérie, dans une lettre publiée sur son site Internet.

Christophe Deloire, Secrétaire général de Reporters sans frontières s’est directement adressé à M. Tebboune afin de présenter « les principales recommandations de RSF en faveur de la liberté de la presse en Algérie. Cette organisation non gouvernementale (ONG) conseille « une meilleure régulation du secteur de l’audiovisuel » et pointe du doigt « la fermeture abusive de certains médias privés » en Algérie.

« Une cinquantaine de chaînes de télévision émettent à partir de l’étranger faute de licences », fait remarquer RSF, qui « recommande au gouvernement algérien d’encourager une régulation du secteur passant par l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav) ».

RSF estime que ces établissements publics devraient revoir les critères de distribution de la publicité publique et les échéanciers imposés de manière soudaine par les imprimeries aux titres de presse.

Par ailleurs, RSF qualifie de « tragique » l’année 2016 en ce qui concerne la liberté de la presse algérienne. Il rappelle que depuis 2014, l’Algérie a perdu plus de dix places au Classement mondial de la liberté de la presse établi par cette ONG. La même source rajoute que plusieurs journalistes et médias ont fait part de leurs inquiétudes, quant à « une censure qui s’exerce de plus en plus fréquemment sur internet ».

Reporters sans frontières (RSF) est une organisation non gouvernementale internationale, se donnant pour objectif la défense de la liberté de la presse et la protection des sources des journalistes.

Rappelons qu’en avril dernier; RSF avait placé l’Algérie à la 134 ème position dans un classement mondial de la liberté de la presse. L’Algérie avait perdu 5 places par rapport à 2016.

Source de l'article : cliquez-ici