De la Douane à la Poste : comment le frère d’un général-major...

De la Douane à la Poste : comment le frère d’un général-major a été imposé à la tête d’Algérie-Poste

7878
SHARE

La récente nomination d’Abdelkrim Dahmani à la tète d’Algérie-Poste a soulevé de nombreuses interrogations car son profil et son parcours ne relèvent aucunement du secteur des TIC ou de la distribution et la gestion du courrier. 

 

Il faut savoir que ce cadre qui est natif de la région de Médéa n’est ni plus ni moins que le frère du général-major Zerrouk Dahmani, actuel directeur de l’action sociale au MDN. Et chez les frères  Dahmani, la réussite est décidément vertigineuse et “énigmatique”, comme la qualifient de nombreuses sources proches du sérail.

 

En effet, nous trouvons un autre frère, Mohamed, douanier de son état, qui, après avoir servi comme « conseiller  Spécial » auprès du wali d’Alger Zoukh, s’est retrouvé directeur régional des douanes à Sétif. Une promotion qui n’a jamais dévoilé ses dessous secrets. Quant au général-major Zerrouk Dahmani, après avoir fait ses classes chez feu le colonel Badredine, il se perfectionna, à Oran, auprès de l’inénarrable général Kamel Abderahmane. 

 

La suite n’est qu’une incroyable success story qui soulève de nombreux soupçons de favoritisme. 

 

De simple directeur d’hôtel, le général Zerrouk Dahmani se hissa au rang de directeur central au MDN, en traînant dans son sillage ses frères Abdelkrim et Mohamed.  Certains cadres du ministère de la défense, pantois sur ce cas unique dans la fulgurance de la promotion et du passage de grade, expliquent cette promotion par les gestes  magnanimes et ô combien désintéressés du général Toufik avec lequel il a travaillé lorsqu’il était jeune capitaine. 

 

Au ministère relevant de la jeune Houda Feraoun, des syndicalistes d’Algérie-Poste ont réclamé des explications sur le bien-fondé la nomination d’Abdelkrim Dahmani surtout que de nombreuses autres sources bien informées le présentent comme une personne “un très proche” de la ministre Houda Feraoun, dont le père fut aussi un des responsables de l’institution militaire.

 

Il est à souligner enfin que le PDG remplacé, à savoir Abdenacer Sayeh, a réussi là où ses prédécesseurs ont échoué à la tête d’Algérie-Poste. Preuve en est, après deux années et quelques mois, il a réussi à redresser Algérie Poste, puisque, pour l’année 2016, cette institution a réalisé un bénéfice jamais égalé, soit 80 milliards de centimes. Mais en Algérie, les nominations des managers ne prennent jamais en considération les bilans financiers. Tout ce qui est compte est la filiation politique et les coups de pouce des hauts responsables. 

L’article De la Douane à la Poste : comment le frère d’un général-major a été imposé à la tête d’Algérie-Poste est apparu en premier sur Algérie Part.

Source de l'article : cliquez-ici