Cherté de la vie : ce qui a baissé et ce qui...

Cherté de la vie : ce qui a baissé et ce qui a augmenté en Algérie

1068
SHARE

Malgré le discours rassurant du gouvernement, le taux d’inflation ne cesse de grimper. Selon les derniers chiffres de l’ONS –Office national des statistiques) le taux d’inflation était de 6,9% jusqu’à la fin du mois de mai dernier.

Dans le détail, l’ONS explique que cette hausse est calculée selon les premiers mois de l’année. Par contre, les prix des produis alimentaires ont baissé de manière très sensible vers la fin du mois de mai. Ainsi, les prix des produits agricoles frais ont enregistré une   baisse de 3% en mai 2017 par rapport à avril dernier, à l’exception des fruits qui ont augmenté de 8,3% et des poissons qui connu une hausse de 3,2%. Les baisses des prix ont été enregistrées, à titre d’exemple, pour les viandes rouges (-1,3%), les viandes blanches (-1,2%), les légumes (-12,7%) et la pomme de terre (-13,2%), indique encore l’ONS.

En revanche, les prix des biens manufacturés ont affiché une croissance de 0,1% alors que ceux des services ont augmenté de 0,6%. Cela concerne notamment les prix de l’habillement-chaussures qui ont enregistré une hausse mensuelle de 0,7%, alors que ceux du groupe santé-hygiène corporelle ont connu une augmentation de 1,4%, tandis que le reste s’est caractérisé par des stagnations.

Ces chiffres constituent un nouveau revers pour le gouvernement. Dans les prévisions de la loi de Finances 2016, il est prévu un taux d’inflation de 4%. La tendance semble être à la hausse constante. Une tendance qui se confirmera si le gouvernement actionnera la planche à billet !

 

L’article Cherté de la vie : ce qui a baissé et ce qui a augmenté en Algérie est apparu en premier sur Algérie Part.

Source de l'article : cliquez-ici