Front de mer: Un socle en béton pénalise les automobilistes

Front de mer: Un socle en béton pénalise les automobilistes

90
SHARE

Les automobilistes empruntant le boulevard de l’ALN (ex Front de mer ) ne sont pas au bout de leurs surprises. En effet, le socle de ce qui reste d’un mirador a été abandonné contre le trottoir à proximité des deux crémeries engendrant un véritable calvaire pour tous ceux qui se rendent sur les lieux. Les automobilistes sont les premières victimes de ce socle car n’arrivant pas à le repérer de loin, ces derniers le heurtent violemment. Un choc frontal que les concernés ont tenu à dénoncer. Ceci est à l’origine de nombreux accidents de la circulation, a indiqué un groupe d’automobilistes qui se sont rendus, au siège de notre rédaction.

Cette situation pénalisante risque d’engendrer de sérieux dégâts, notamment, en cette saison estivale, compte tenu de l’engouement des visiteurs pour la placette des deux crémeries. Hier et dans un appel pressant, lancé aux responsables locaux et précisément au président de l’APC d’Oran, les riverains ont demandé à ce que ce socle soit enlevé, afin d’éviter de lourds dégâts et faciliter la circulation sur cet axe routier, première vitrine d’Oran.

Par ailleurs, l’installation de ralentisseurs à chaque coin de rue inquiète, de plus en plus, les concernés. Ceux-ci ont signalé que ces dos-d’âne ne répondent à aucune norme ou conformité et sont souvent à l’origine de nombreux accidents de la circulation. Plusieurs voitures ont été endommagées à cause de ces ralentisseurs qui ressemblent à un mur de béton, avance l’un d’eux… Les concernés interpellent les pouvoirs publics que ces ralentisseurs soient installés conformément à la réglementation et non anarchiquement.

Certains habitants n’hésitent pas à installer ces dos-d’âne entravant ainsi la circulation automobile.

Source de l'article : cliquez-ici