MCA 2 – ESS 3 : L’Entente passe en finale, ...

MCA 2 – ESS 3 : L’Entente passe en finale, le MCA trépasse

105
SHARE

Stade : Omar-Hamadi
Affluence : record
Arbitres : Arab, Bioud, Hamlaoui 
Avertissements : Karaoui (15’, 90’), Derrardja (90’+1), Hachoud (102’, 103’) MCA 
Bakir (47’), Ait Ouamar (96’), Bougueroua (110’), Khedairia (118’)  ESS
Expulsions : Karaoui (90’), Hachoud (103’) MCA 
Ziti (109’) ESS 
Buts : Ziti (28’), Badrane (99’), Djabou (114’) ESS
Aouedj (30’), Boudebouda (116’) MCA

MCA : Chaouchi, Hachoud, Boudebouda, Bouhenna, Demou, Karaoui, Kacem (Bouguèche 110’), Derrardja, Aouedj (Seguer 69’), Mansouri (Cherif El Ouazzani 90’+ 3), Nekkache.
Ent : Mouassa 

ESS : Khedairia, Ziti, Badrane, Kenniche, Lamri (Bakir 74’), Rebai, Ait Ouamar (Bouchar 111’), Djabou, Haddouche,  Djahnit, Amokrane (Bougueroua 80’). 
Ent : Madoui

Au terme d’une rencontre spectaculaire qui aura tenu toutes ses promesses, l’Entente de Sétif est parvenu à s’imposer, cinq ans après, contre le MCA en demi-finale de Dame coupe au stade Omar-Hamadi. Cette qualification aura été gâchée par un arbitrage défaillant d’Arab qui était loin d’être à la hauteur de l’événement en sortant à trois reprises le carton rouge, dont deux fois contre le Mouloudia, faussant totalement la partie. Dominateur, Nekkache se verra refuser l’ouverture du score à la 5’ de jeu pour une faute très contestée.
Boudebouda touche le poteau et Ziti ouvre la marque   
Boudebouda, à la 10’, trouvera le poteau gauche de Khedairia qui était archi battu sur une frappe soudaine. Arrive alors la 28’ et sur un coup franc d’Ait Ouamar, Haddouche hérite du ballon avant d’adresser un centre vers Ziti lequel d’une belle reprise du plat du pied met le cuir au fond des filets.
Aouedj remet rapidement les pendules à l’heure
La réaction des locaux sera immédiate puisque Aouedj place un tir qui sera contré par Nekkache et le ballon finira au fond des filets de Khedairia. En seconde période, les gars de Bab manqueront de lucidité à l’image de la tête ratée de Nekkache à la 51’ alors qu’il était seul face au portier de l’Entente. Ce même Nekkache adresse un tir à la 73’ qui sera repoussé par le dernier rempart ententiste.    
Les expulsions de Karaoui et Hachoud, le tournant du match
Arrive alors le temps additionnel, lorsque Amir Karaoui écopera d’un deuxième carton synonyme d’expulsion. Hachoud lui emboîtera le pas à la 103’ de jeu créant une certaine confusion dans le stade. La sortie des deux tauliers aura été le tournant de ce match qui se déroulait pourtant dans un bon esprit.
Bouhenna touche la transversale qui le prive de la qualif’
Dans les arrêts de jeu et juste avant d’entamer les prolongations, le MCA hérite d’un corner qui sera repris par Bouhenna sur la transversale de Khedairia, chanceux sur cette action. Le MCA était à deux doigts de se qualifier mais Dame coupe en a décidé autrement.    
Chaouchi se loupe et Badrane double la mise
A la 99’ sur un coup franc de Djabou, Fawiz Chaouchi sort pour capter le cuir, mais il va se louper totalement. Badrane a su prendre de vitesse Fawzi pour mettre une tête au fond des filets. C’était le but assassin qui permettra à l’Entente de faire un grand pas vers la qualif’.
L’exclusion de Ziti a relancé le Doyen
A onze minutes de la fin, Ziti va se faire exclure pour un tacle dangereux sur Nekkache. La sortie du défenseur sétifien a permis aux Mouloudéens d’y croire à nouveau car à neuf contre dix tout restait possible. 
Nekkache égalise mais son but sera refusé pour hors jeu
Malgré la frustration, Nekkache parviendra à mettre le ballon au fond des filets à la 110’ d’une frappe subtile qui a pris à défaut Khedairia. Mais cette réalisation sera refusée par Arab pour une position de hors jeu signalée par son assistant Bioud. 
Djabou plante un but assassin 
Les Mouloudéens étaient tous à l’abordage avec l’ambition d’égaliser, mais sur une contre- attaque amorcée par les Sétifiens, Djabou sera à la conclusion seul face à Chaouchi. Le petit lutin n’a eu aucune peine à mettre le troisième but alors qu’on jouait la 114’.  
Boudebouda réduit la marque et CEO rate de peu l’égalisation
Ce match de coupe sera fou jusqu’au bout puisque sur un coup franc de Derrardja, Boudebouda réduira la marque à la 116’ d’une tête rageuse qui prend Khedairia à défaut. Cette fois-ci, le but est validé par l’arbitre de la rencontre. Le jeune Cherif El Ouazzani, dans ses œuvres, parvient à se déjouer de son vis-à-vis avant de décocher un tir des vingt-cinq mètres qui prenait le chemin de filets. Mais Khedairia parvient au prix d’un arrêt spectaculaire à éviter l’égalisation des Algérois. Cherif El Ouzzani, dans une ultime tentative, tire encore, mais cette fois-ci sa frappe frôle le poteau droit du gardien ententiste. Dans la foulée, le referee siffle la fin d’un match qui a basculé dans une autre dimension. Le MCA a dû s’incliner pour la troisième fois durant cette saison face aux hommes de Madoui, qui joueront pour un neuvième sacre contre le Chabab de Belouizdad.    

—————————————

Mouassa : « Les joueurs étaient surexcités, ils ont commis des erreurs inhabituelles »
Très déçu était le coach du Mouloudia après l’élimination de son équipe de la coupe d’Algérie face à l’ESS où le suspense a duré jusqu’au bout. «Que voulez-vous que je vous dise, cette élimination nous a fait mal car on voulait offrir un titre à nos supporters en cette fin de saison. Pour moi, les raisons de cet échec sont claires, les joueurs étaient surexcités en voulant coute que coute offrir la qualification à leurs supporters et c’est la raison pour laquelle la nervosité s’est emparée d’eux. Résultat : des erreurs inhabituelles ont été commises, ce qui a profité à l’ESS pour prendre le dessus», affirme Mouassa. 
 « Nous avons manqué de chance en touchant deux fois le poteau »
Outre cet état de nervosité, le coach du Mouloudia estime que la chance a tourné le dos à son équipe. «Je pense aussi que la réussite n’était pas de notre côté et nous avons manqué de chance en touchant deux fois le poteau, contrairement à l’adversaire qui a su profiter des balles arrêtées dont il a bénéficié.»    
 « On a manqué de concentration sur les balles arrêtées et l’expulsion de Karaoui a été le tournant du match » 
Toujours à travers son analyse, le coach du Mouloudia estime que le tournant du match a été incontestablement l’expulsion de Karaoui, car si le Mouloudia n’avait pas évolué en infériorité numérique, la partie aurait connu un autre sort. «Certes, nous avons manqué de concentration sur les balles arrêtées en commettant des erreurs qui ont permis à l’ESS de marquer deux buts, mais je pense que c’est l’expulsion de Karaoui qui était le tournant du match car elle a perturbé notre dispositif. Par la suite, il y a eu l’expulsion de Hachoud qui nous a enfoncés, mais les joueurs n’ont pas baissé les bras et on a failli revenir au score et aller aux tirs au but, n’était la chance qui nous a tourné le dos.» 
« Le jeu des coulisses existe et tout le monde a vu ce qui s’est passé »
En évoquant l’arbitre Arab, que les Mouloudéens accusent d’être derrière la défaite de leur équipe, Kamel Mouassa n’a pas voulu trop s’étaler sur le sujet et dira cependant : «Le jeu des coulisses existe et tout le monde a vu ce qui s’est passé». Ainsi, le coach du Mouloudia n’a pas voulu trop s’étaler sur le volet de l’arbitrage, pour éviter toute forme de polémique. 
 « L’élimination n’est pas liée au choix du stade et j’ai incorporé Seguer pour donner le plus »
Toutefois, et avant même le déroulement de cette rencontre, certains ont trouvé que le fait de jouer ce match de coupe d’Algérie au stade de Bologhine n’était pas le bon choix, car les joueurs ne trouvent pas les espaces nécessaires pour s’exprimer sur leur véritable valeur, d’autant plus que les coéquipiers de Hachoud avaient leurs repères au stade du 5-Juillet. Certains ont aussi remis en cause la sortie de Aouedj, qui était pourtant remuant, pour faire entrer Seguer qui n’a que quatre minutes dans les jambes depuis plus de deux mois. A ce sujet, Mouassa dira : «Je vous ai déjà expliqué que nous avons commis des erreurs et notre élimination n’est pas liée au choix du stade. Pour ce qui est de Seguer, je l’ai incorporé pour apporter un plus en raison de son expérience». 
« Il nous reste la coupe d’Afrique et avec un bon renfort on pourra la remporter »
Maintenant que le MCA a perdu la chance de préserver son trophée et offrir un titre à sa galerie, l’équipe n’a d’autres choix que de jouer ses chances à fond en coupe d’Afrique. «Certes, cette élimination nous a fait mal, mais il faut tourner la page et essayer de rester concentré car nous avons une coupe d’Afrique à disputer et je pense qu’avec un bon renfort pour la suite de la compétition à partir des quarts de finales on pourra la remporter», dira le coach du MCA. 
 « Ce qui me préoccupe, c’est la réussite du Mouloudia et non mon avenir avec l’équipe »
En évoquant avec Kamel Mouassa son avenir avec le Mouloudia, ce dernier reste serein. «Ce qui me préoccupe actuellement, c’est la réussite du Mouloudia et non mon avenir avec l’équipe. On doit se remettre de cet échec pour bien négocier nos deux prochains matchs en coupe de la CAF et se qualifier aux quarts de finales», conclut Mouassa. 

——————-

Aït Ouamar : «On a prouvé à tout le monde notre supériorité»
«Je suis très content de cette qualification face au Mouloudia d’Alger. On a prouvé à tout le monde notre supériorité, malgré les absences au sein de notre effectif. On a bien géré la partie et à aucun moment nous avions cédé à la pression. Je remercie les joueurs pour leurs efforts. Maintenant, on va préparer la finale face au CRB. Cette fois-ci, nous allons assister à un grand match.»

Badrane : «Notre réponse, on la réserve sur le terrain»
«Je pense que notre victoire est méritée. On a bien géré le match et su comment contrer notre adversaire qui n’était pas facile à manier. Nous, on ne parle pas trop. Après tout ce qui s’est passé avant le match, notre réponse on l’a réservée sur le terrain. On est très heureux et je profite de l’occasion pour souhaiter à tous les Algériens, surtout les fans de l’ESS, Aïd moubarek.»

Madoui : «Notre qualification est amplement méritée»
«Tout d’abord, je tiens à féliciter tout le monde pour cette brillante victoire. La qualification n’a pas été facile face à un adversaire très coriace. En plus, nous n’avions pas préparé comme il se doit ce match. Le Mouloudia d’Alger a montré une grosse résistance et aurait pu revenir dans le match à tout moment. Nous avions difficilement débuté la partie, ce qui est normal au vu de ce qui s’était passé durant la semaine précédant la rencontre. La direction a su comment calmer la situation. Hamdoulilah, on a obtenu ce qu’on est venu chercher, c’est-à-dire la qualification. Sincèrement, j’aurais voulu que ce match se déroule au stade du 5-Juillet. L’ambiance aurait été meilleure et le public aurait été encore plus nombreux. Mais bon, l’essentiel est la qualification pour la finale. Je souhaite bon vent au MCA en Coupe de la CAF.»

Djabou : «On va rééditer face au CRB le scénario de 2012»
«La rencontre fut très difficile pour nous. Les joueurs ont donné tout ce qu’ils avaient et ont su comment décrocher cette belle qualification. Je remercie tout le monde. Inch’Allah, on décrochera d’autres succès. Le but que j’ai marqué, c’est grâce à mes coéquipiers et surtout à Dieu. Savourons actuellement cette belle qualification. On va essayer de rééditer le scénario de 2012 lors de la finale face au CRB. Ce qui est sûr, c’est qu’on a passé un Aïd magnifique.»

Source de l'article : cliquez-ici