Justice/ Prison ferme et sursis pour six ahmadis à Batna

Justice/ Prison ferme et sursis pour six ahmadis à Batna

64
SHARE

Nouvelle atteinte à la liberté de culte en Algérie. Six ahmadis ont été, en effet, condamnés, ce mercredi, par le tribunat de Batna, à des peines de prison allant de six mois avec sursis et un an ferme. Ils étaient poursuivis pour collecte de dons non autorisée, activité dans une association non autorisée et distribution de documents portant atteinte à l’intérêt national. 

L’information, communiquée par l’avocat et président de la Ligue de défense des droits de l’homme (LADDH), Me Salah Dabouz, fait état de cinq condamnations à une peine d’un an de prison ferme et une condamnation de six mois de prison avec sursis.

Les cinq prévenus condamnés à de la prison ferme ont été reconnus coupables de «collecte de dons non autorisée, activité dans une association non autorisée et distribution de documents portant atteinte à l’intérêt national». Le sixième était, pour sa part, poursuivi pour les deux derniers griefs a écopé d’une peine de prison avec sursis.

Des peines sévères, a déploré Me Dabouz, qui a affirmé que ces peines, requises par le ministère publique en mars dernier, ont été réduite de quatre ans de prison à un an.

L’avocat  a par ailleurs indiqué que le jugement prononcé ce mercredi était basé sur des approximations. «Tout cela est infondé, c’est pourquoi nous allons nous pourvoir en cassation», a-t-il affirmé, avant de défier «quiconque pouvant apporter la preuve que ces six personnes ont collecté le moindre sou».

Me Dabouz a également fait savoir que les six condamnés restent libres, leur pourvoi suspendant l’exécution de la décision de la Cour d’appel.

Massi M.

Cet article Justice/ Prison ferme et sursis pour six ahmadis à Batna est apparu en premier sur Algérie Focus.

Source de l'article : cliquez-ici